alpilles13 ALPILLES13

02/11/2007

Midi...

Les platanes qu’on n’abat pas

img_0243.1194032764.JPG

Midi, l’heure d’une pizza et d’un verre de rosé avalés sur le pousse chez Colette et Bruno à Maussane-les-Alpilles. Le postier apporte le courrier, Colette s’empresse d’ouvrir une enveloppe brune… Elle provient du Conseil général et annonce noir sur blanc qu’il sursoit à l’abattage du PLATANE ! Ouf ! le platane est sauvé, en sursis…

Voilà six mois que mes amis se battent becs et ongles pour sauver cet arbre majestueux et multi-centenaire qui a commis l’erreur de se planter sur le goudron, dans un carrefour, à l’entrée d’une impasse bordée de villas et de limousines 4×4 rutilantes.

Que diable, il faut abattre ce gêneur, cet empêcheur de braquer en rond sur les chapeaux de roues. Colette et Bruno alertent les autorités, lancent une pétition signée par des milliers de citoyens et de touristes. Jean-Pierre Pernault envoie ses caméras pour le 13 heures. La presse locale fait sa une.

Comme de coutume, les édiles se renvoient la balle et font des auto-goals comme l’OM! D’experts en experts, il s’avère que finalement ce géant n’est pas si malade que ça, Conseil général dixit!

Grâce à la détermination des pizzaiolos, l’arbre est sauvé et beaucoup d’autres, semble-t-il, sur la route de Paradou.

Fred, vendredi 2 novembre 2007

22:08 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.