alpilles13 ALPILLES13

17/02/2008

Vive le Kosovo libre!

Le Kosovo proclame son indépendance, les Serbes manifestent

Le président avec le drapeau kosovar
[Photo : Keystone]
Les Albanais du Kosovo ont proclamé unilatéralement leur indépendance lors d'une séance extraordinaire du Parlement à Pristina. Plusieurs centaines de jeunes serbes ont manifesté à Belgrade, parfois violemment, pour protester contre l'indépendance du Kosovo.

[ats] - La déclaration a été lue par le Premier ministre du Kosovo, Hashim Thaçi. "Nous, les dirigeants démocratiquement élus de notre peuple, proclamons par cette déclaration que le Kosovo est un Etat indépendant et souverain", a-t-il lancé à la tribune, sous les applaudissements des députés.

"Cette déclaration reflète la volonté du peuple", a-t-il ajouté. M. Thaçi, comme le président Fatmir Sejdiu, ont promis que le nouvel Etat serait multi-ethnique et respecterait les minorités. Des dizaines de milliers de Kosovars, criant et agitant des drapeaux de l'Albanie, aigle noir bicéphale, ont laissé éclater leur joie dans les rues de Pristina.

Le drapeau du Kosovo indépendant, qui montre le tracé du Kosovo en jaune sur un fond bleu foncé, accompagné de six étoiles, n'a été dévoilé que dans l'après-midi au Parlement à Pristina.

Les Etats-Unis et plusieurs grands pays de l'Union européenne (UE) ont exprimé au cours des dernières semaines leur intention de reconnaître rapidement l'indépendance du Kosovo après sa proclamation.

En revanche, les autorités de Belgrade, fermement soutenues par la Russie, et les Serbes du Kosovo (un peu moins de 10% de la population) sont opposés à l'indépendance de la province. Belgrade a déjà "annulé" par avance toute décision en ce sens des autorités kosovares.

Par ailleurs, plusieurs centaines de jeunes serbes ont manifesté à Belgrade, parfois violemment, pour protester contre l'indépendance du Kosovo. Un policier a été légèrement blessé lors d'une échauffourée devant l'ambassade des Etats-Unis.

Les manifestants ont également défilé dans le centre de Belgrade, drapeaux serbes en tête, se promettant de manifester jusqu'à ce que "le Kosovo revienne à la Serbie". Après les heurts avec la police, ils ont été dispersés par les forces de l'ordre tandis que les policiers maintenaient leur dispositif près de l'ambassade de Slovénie.

Les commentaires sont fermés.