alpilles13 ALPILLES13

24/02/2008

Mon journal des Alpilles

Dimanche, 24 février 2008

 

Souvenez-vous des dimanches d’antan où l’on quittait la ville à bicyclette, en tram ou en voiture pour ceux qui en avaient une ? Toute la famille se rendait dans une auberge de campagne pour le traditionnel repas du dimanche. Pour quelques francs, le cuistot se mettait en quatre avec son épouse pour vous servir une entrée, un plat principal, un fromage et le dessert, le tout arrosé d’un vin de pays et d’un coup de gnole avec le café filtre. Il y avait toujours une balançoire, un toboggan ou un foot de table pour faire patienter durant deux heures pleines les gamins.

 

Ce matin, l’idée m’est venue de renouer avec cette tradition passée. Depuis Maussane-les-Alpilles, une route vicinale serpente dans les champs, les vergers, les bergeries, contourne des mas ancestraux, aborde un aqueduc romain et rejoint la Ferme Auberge de Barbegal. En peu de temps, vous vous retrouvez face à une grande bâtisse hors d’âge mais restaurée avec soin. A l’intérieur, une pièce immense, une charpente séculaire, une cheminée monumentale vous accueillent comme au temps jadis.

Il ne vous reste plus qu’à vous mettre à table, en enfilade, et d’attendre d’être servi comme des seigneurs. Un muscat de Beaume de Venise vous met en appétit. Une salade croquante du jardin à l’huile d’olive, une terrine de sanglier maison, un civet de marcassin et une purée de pomme de terre sublime, importée des Amériques au 16ème siècle. Quant à la cuvée Sainte Berthe, aux fromages de la ferme et au clafoutis de poire, je vous laisse saliver de désir ! Tout cela pour un prix tellement modique, qu’il est indécent de vous le communiquer ! Pour me mettre vraiment dans l’ambiance de ces repas des dimanches d’antan, la prochaine fois, je vais ressortir ma vieille bécane du grenier !

 

Repas à la ferme : Cuisine provençale traditionnelle de type méditerranéenne. Menus différents selon la saison et variant avec la production du jardin.

Elaboration des plats dans le respect de l’authenticité et de la tradition : Soupe au pistou, ratatouille, riste d’aubergine, petits farcis, tians de légumes, côtes d’agneau grillées, gigot, daube d’agneau à l’ancienne, fricassé de poulet et les desserts maison avec les œufs frais du poulailler (génoise aux fruits, baba au rhum, flan).

Tous les plats étant préparés avec les produits issus de la ferme, merci de réserver votre table 48 heures à l’avance par téléphone : 04 90 54 63 69 afin de nous permettre de cueillir et préparer tous ces produits.

 

La cheminée
L'accueil
Détails lustre

Cheminée

 


Lors de votre visite à Barbegal, il vous sera possible de repartir avec un panier de produits de la ferme; et bien sûr commandés lors de votre réservation.

 

Nous vous proposons des légumes de saison. L’hiver vous pouvez retrouver le goût des poireaux, des blettes, des épinards, des choux…
Et l’été ce sera les tomates diverses et variées telles que les tomates à l’ancienne (Cœurs de Bœuf, Russes) les courgettes, les aubergines, la salade…

 

 

A cela se rajoute la volaille (poulets et pintades), les œufs de la ferme, l’agneau découpés en caissette, et la viande bovine de race Gasconne (conditionnée sous-vide).
Il est important de signaler que chaque animal est élevé dans des conditions d’hygiène respectée.
Les volailles fermières élevées en parcours, nourries au blé et au maïs. Elles sont abattues après 90 jours d’élevage.
En ce qui concerne les agneaux, tous sont élevés sous la mère et se nourrissent d’herbe, de foin provenant de l’exploitation, et de maïs en complément.

 

 

Les tarifs de ces produits sont les suivant :

  • Les volailles 7 euros par kg et prête à cuire
  • L’agneau 9.50 euros par kg, découpés en caissette (entier, par demi)
  • Les œufs 3 euros la douzaine
  • Pour les légumes, les tarifs varient en fonction de la Mercuriale

Découvrez le site: www.barbegal.fr

Les commentaires sont fermés.