alpilles13 ALPILLES13

29/03/2008

La rage d'écrire...

1794553914.gifJ'ai la rage d'écrire et j'ai enfin le temps de le faire. Mais il ne me reste que peu de temps, disons cinq, dix, peut-être quinze ans dans le meilleur des cas. A tout prendre, je préfère le chiffre quinze, le jour de ma naissance, ce qui me donnerait peut-être le temps d’écrire tout ce que j'ai encore à dire. Mais dans le doute, je dois me hâter. Je dois chaque jour m'y atteler, mettre ma paresse au rancard. A raison d'un livre par an, à coup sûr cela en ferait cinq, peut-être huit, mais je n'ose espérer en faire dix et encore moins quinze. Le quinzième serait sans doute un livre de vieux ou j'exprimerais mon acrimonie d'arriver au bout de ma vie, où je mettrais en scène de vieux clichés, où je regretterais de n'avoir pas commencé plus tôt, en somme un livre de remords. En tout cas pas un livre d'espérance puisque l'au-delà n'existe pas. L’espoir fait vivre mais, pour un grand nombre d’entre-nous, il n’aide pas à mourir. Il faut accepter avec philosophie que tout a une fin et, l’âge venant, s’y préparer.

21:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

N'allez pas trop vite. Un livre par an, c'est la recette pour ne rien écrire de bon. Il vaut mieux faire un seul ouvrage de valeur dans sa vie que vingt navets.

Écrit par : stéphane-2 | 30/03/2008

Pour en faire un bon... peut-être faut-il écrire vingt navets!

Que pensez-vous de mon dernier: www.paradis-ciel.info


Cordialement

Fred

Écrit par : Fred Oberson | 01/04/2008

Les commentaires sont fermés.