alpilles13 ALPILLES13

07/04/2008

Paris brûle-t-il?

Au journal de 13h00 sur France-Inter, j’apprends en direct que la flamme s’est éteinte.

A 13h08, je suis branché sur France 2 et je vois un jeune journaliste, du nom de Florent,  blablater en direct sur la torche qui se pointe devant l’immeuble de verre et d’acier de la chaîne. Ce n’est qu’échanges de paroles entre lui et la dame du petit écran qui trépigne d’impatience.

A 13h16, elle comprendra enfin que la torche a été sécurisée « allumée » dans un bus, lui-même bloqué sous un tunnel. Elle se trémousse sur son siège, fait béatement du remplissage…

Ma parole, je rêve, je suis à Pékin, à la télé officielle qui censure et diffère les images de quelques minutes par rapport au direct !

La pauvre dame blonde du petit écran, dont je tairai le nom car, en fait, je ne le connais pas, ne verra jamais sa luciole. Mais elle a toutes ses chances de prendre du galon à la TV chinoise le jour ou France 2 fermera boutique.

Je suppute que la suppression de la pub à la télé publique a pour but de l’asphyxier, de l’expurger du système capitaliste pour la fourguer, moribonde, aux chinois communistes avec son personnel passé maître dans l’art du direct différé !

23:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.