alpilles13 ALPILLES13

15/04/2008

10. Ecrire.... (suite)

619281831.jpg

 Molière dans le rôle de César dans La Mort de Pompée, peint par Nicolas Mignard (1658).
Collection Comédie-Française.

 

Pourquoi me suis-je mis un jour à écrire ? Comme tout un chacun, j’ai commencé à l’école primaire. Quelle corvée, ces dictées, ces rédactions et autres narrations bardées de rouge par l’instit. Quel supplice cette grammaire irrationnelle que l’on imaginait conçue par des sadiques. Nul en math, il a bien fallu que je me rabatte sur les auteurs classiques, histoire de moyenne ! Et, de fil en aiguille, j’ai aimé la langue de Molière. Je l’ai tellement aimé que toutes les autres me sont devenues rébarbatives.

A dix-huit ans, j’ai suivi des cours d’écriture par correspondance, m’imaginant déjà devenir un écrivain célèbre. Chaque semaine, le prof, un auteur connu, m’adressait le corrigé de mes élucubrations. Ces critiques sans concession m’ont fait perdre très vite mes illusions. Je me suis consolé en lisant les autres, ceux qui avaient du talent à revendre au propre comme au figuré. Plus je lisais, plus j’attrapais des complexes, plus je me disais que j’avais eu raison de ne pas poursuivre.  Jamais je n’aurais l’imagination de concevoir une histoire, la volonté et la patience de coucher 200 pages sur le papier.

18:18 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Pourriez-vous nous donner la liste des url's des tous billets «Écrire...»

Écrit par : Serge-André Guay | 15/04/2008

Nice article, great! I like it, thanks for sharing it with us. its worth reading!

Écrit par : hair extensions london | 23/06/2011

Les commentaires sont fermés.