alpilles13 ALPILLES13

26/07/2008

Charlie-Hebdo à la une!

Charlie-Hebdo a fait la "Une" des journaux avec le renvoi de Siné pour antisémitisme...

Voici quelques "Une" de ce canard boiteux qui brocarde les religions, le racisme et la politique!

 

no367s_2.jpg
 
 
no418s_0.jpg
 
 
no450s_0.jpg
 
 
no437s.jpg

 

 

no341s_0.jpg
 
 
CH 318s_0.jpg

 

Hara Kiri 1_0.jpg
 
 
no426s.jpg
 
 
no180s.jpg
 
 
no97s_1.jpg
 
 
no377s_2.jpg
 
 
no161s_1.jpg
 
 
no105.jpg
 
 
no368s.jpg

 

10:19 Publié dans Mon journal | Tags : charlie, siné, prese | Lien permanent | Commentaires (4)

20/07/2008

GENEVE LIBRE !

Genève indépendante...  

Il y a 20 ans, j'ai créé « Le Mouvement Genève Libre » dont le but était de rétablir la République de Genève, de se séparer de la Suisse pour adhérer à l'Europe dont la Suisse n'avait cure. A l'époque, cette initiative a eu un retentissement considérable dans le monde politique helvétique et dans les médias.

 

La Charte d'Indépendance, élaborée avec mon collègue Patrick-Etienne Dimier, fixait le mode de fonctionement politique, économique et social de cet Etat redevenu indépendant.

 

La débat fut épique entre les partisans et les adversaires de ce projet. Les sondages d'intention de la « vox populi » articulaient des pourcentages de l'ordre de 25% !

 

Cette initiative a certainment eu le mérite de secouer le cocotier jusque dans les instances fédérales et d'accélérer le processus de concertation avec Bruxelles pour aboutir à des accords bilatéraux. Des jeunes ont pris la relève sous une autre forme de combat et j'ai décidé alors de mettre en sourdine ce mouvement.

 

Quelle n'est pas ma surprise de découvrir, ce jour, dans un blog de la Tribune de Genève une tentative d'un groupe politique de droite de remettre cette idée sur pieds. Il va sans dire que je ne partage pas leur programme populiste même si certaines idées sociales ont été reprises mot pour mot dans la Charte!

Fred Oberson

23:04 Publié dans Mon journal | Tags : genève, libre | Lien permanent | Commentaires (0)

17/07/2008

Jours et nuits de fêtes en Provence

Drôle de pays que la Provence… Pendant que des hordes de touristes se dorent quasiment à poil sur les plages du littoral, à quelques lieux de là, les Arlésiennes, engoncées dans leurs costumes chatoyants, se sont rassemblées au théâtre antique pour la passation des pouvoirs de la XIXe à la XXe Reine d’Arles. Elles ont toutes des visages de madone, une taille affinée par le corset de grand-mère, une voilette de tulle sur la poitrine pour cacher une gorge que l’on devine compressée par des bandelettes. Pas un brin de peau, de mollet ou de cheville graciles ne transparait. On ne sait pas vraiment s’il s’agit de la fête du costume ou des belles de juillet qui se dissimulent sous trois couches de jupons. Qui dit que demain on ne les retrouvera pas en tenue d’Eve sur la plage naturiste de Salin de Giraud ?

 

Mais voilà que Châteaurenard fait dans le rustique, le lourd, le massif avec plus de 70 chevaux de traits attelés à la queue leu leu à la « Caretto Ramado », une énorme charrette, un tombereau du temps jadis fleuri de rameaux d’oliviers et de gerbes de blé fraichement coupés. L’attelage déboule au galop à travers la cité manquant à chaque virage de se renverser. La fanfare d’honneur de cette fête folklorique vient de Châtel-Saint-Denis, en Romandie, le bourg dans lequel s’entrainaient, le mois passé, les bleus sur un terrain de 4ème ligue… Le football rapproche les peuples,les divise etles classe…

 

Les gardians, les manadiers, les taureaux et les chevaux de Camargue sont eux aussi de la fête lors de la plus prestigieuse course au raset dans les arènes d’Arles dont le vainqueur se verra décerné la Cocarde d’or et le taureau son troisième trophée consécutif.

 

Quittant le delta du Rhône par la Côte Bleu on atteint les faubourgs de Marseille, puis le Vieux Port ou se déroule, sous une chaleur écrasante, la finale du « Mondial de la pétanque » où tous les coups de boule sont permis !

 

Depuis l’arrivée des premiers vacanciers, le pays est en effervescence. Au soleil couchant, chaque village organise son « festival », histoire de faire la nique à Aix, Avignon, où Salon. Le blues à Cabannes avec Louisiana Red venu tout exprès de Chicago. A Lamanon, un américain lui aussi : Wes Mackex de la Caroline du Sud. Le folk, le countryen Provence sont les musiques de la terre, les chants du sol !CharlElie Couture s’est posé «Comme un avion sans ailes » à Saint-Martin de Crau et à découvert la fraîcheur des Petites Bourrettes…qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ne sont pas de petites nénettes ! Il y a tant d’artistes au sud en ce moment qu’on ne saurait les citer tous. Par delà les collines, on entend des airs de flûte du côté d’Eygalières. On se rapproche bercé par la « Flûte enchantée » de la célèbre Julie Scolnick, une américaine qui a choisi de résider dans ce vieux village typique et offre aux Eygalièrois un concert prestigieux à l’église.

 

En attendant la suite un petit coucou de celui que vous aimez:

 

http://www.dailymotion.com/video/x1rffg_camargue_animals

10:32 Publié dans Mon journal | Tags : fête, provence | Lien permanent | Commentaires (0)

12/07/2008

L'expo de Christian Lacroix à Arles



Les Rencontres photographiques d'Arles sont ouvertes depuis lundi. Il y a tellement d'expos à découvrir que l'on ne sait plus laquelle choisir. Je vous en propose une, celle de Christian Lacroix au Musée Réattu.

© Diapos de Frédéric Speich

Arles-A-1-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le musée Réattu, aux bords du Rhône, a été "repeint" en rose fushia par le couturier arlésien.

 

Arles-B-2.bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Arles-C-3-bis.jpg

 

 

 

 Les maîtres provençaux et les décors qu'ils ont planté ont aussi inspiré les couleurs utilisées par Christian Lacroix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

"Comme ces conservateurs de musée qui vivaient et décoraient leurs lieux de travail, j'ai fait de même au musée" dit le créateur.

 

Arles-D-4-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'inspiration, c'est aussi les années " Vallauris" et l'influence de Picasso que le gamin Christian Lacroix découvrait dans les années 60'.

 

Arles-E-5-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a dessiné lui-même la moquette de cette salle où les photographies de Katerina Jebb dialoguent avec ses créations.

 

Arles-F-6-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire, les accessoires de ces ancêtres découverts dans les salles du musée Réattu se retrouvent dans les vêtements. Un dialogue, sous le regard de Christain Lacroix.


  

Arles-G7-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour la première fois, Christian Lacroix présente ses propres carnets de croquis, préalables à ses collections.

 

Arles-H-8-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Daniel Firman, invité, a joué avec le designer sur le thème de l'Arlequin à partir de vêtements de sport...

 

Arles-I-9-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De quoi parlent ces belles dames, posés sur une fabuleuse moquette ? On ne sait plus où poser le regard.

Arles-J-10-bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte blanche à Marc Turlan sur le thème du remerciement : celui que fait Christian La croix à sa ville ?

12:59 Publié dans Mon journal | Tags : lacroix, expo, arles | Lien permanent | Commentaires (8)

07/07/2008

L'oeil du Jabiru

banniere.jabiru.jpg

 Une nuit entière ne vous suffira pas pour découvrir le site de L'oiseau des îles...

 

 

www.jabiru-blog.com

 

 

23:04 Publié dans Amis - Amies | Tags : antilles, rêve, soleil, mer | Lien permanent | Commentaires (0)

02/07/2008

Sarko, l'avez-vous vu?

Le voici sur "huitante-neuf" comme ne disent pas les Français: :

 

 

http://www.rue89.com/2008/06/30/les-images-de-sarkozy-en-...

 

 Mercredi 2 juillet 23h00

Du jamais vu: un média qui menace un autre média de procès pour révéler ses sources! Les avocats de France3 ont adressé mercredi matin un courrier comminatoire à Rue89 pour exiger que leur soient révélées les conditions dans lesquelles notre site s'est procuré la vidéo de Nicolas Sarkozy sur le plateau de France3 lundi soir. Le courrier des avocats exige également que nous retirions cette vidéo du site et la destruction du document en question.

La démarche de France3 a de quoi surprendre. Et choquer. Tous les médias sont soumis régulièrement à des demandes de révéler leurs sources, et France3 en a eu sa part par le passé. Mais généralement, c'est l'Etat qui initie ce genre de démarches qui suscitent la plupart du temps, et à juste titre, des protestations des organisations professionnelles de journalistes. Des démarches suffisamment controversées pour que le garde des Sceaux se penche sur ce sujet épineux.

Lorsqu'un média effectue à son tour de telles démarches inquisitrices, on ne peut que s'inquiéter. "C'est une première", souligne Me Basile Ader, avocat spécialisé dans les affaires de média:

"C'est étonnant, je ne sais pas comment ils font s'ils ont des émissions d'investigation... Surtout que le sujet est en ce moment débattu au Parlement."

Le contexte de cette affaire est clair: en pleine controverse sur le financement de la télévision publique (le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, a menacé mercredi matin sur RTL de démissionner si le compte n'y est pas), France3 est soumis à d'intenses pressions de l'UMP et de l'Elysée. France3 reporte clairement cette pression sur Rue89.

La vidéo en question, tournée dans les minutes qui précédaient le "direct" du Président dans le 19/20 de France3, n'est pas, comme on a pu le lire ici et là, une intrusion dans la vie privée: elle constitue un document, dont de nombreux commentateurs ont souligné la pertinence, pour comprendre un peu mieux les coulisses des rapports entre le Président et les journalistes, ainsi que l'ambiance autour du conflit de France Télévisions.

Si France3 veut faire la chasse à la vidéo, elle aura du boulot. Ce document a été jugé suffisamment significatif pour être repris sur la quasi totalité des sites d'information de France, d'innombrables blogs, des chaînes de télévision françaises, ainsi qu'à l'étranger. Et il a été vu par plus d'un million d'internautes en 24 heures!

Bien évidemment, Rue89 ne révèlera jamais la source de ces images.

Mise à jour 02/07/08, 21heures. Selon LePost.fr, Paul Nahon a "demandé au service juridique de la chaîne de retirer la demande de citation des sources dans la plainte". Paul Nahon nous a confirmé mercredi soir qu'il avait "mis en garde" ce service sur cette question: "on ne demande pas à des journalistes de dévoiler leurs sources".

 

 

09:02 Publié dans Revue de presse | Tags : video, sarko | Lien permanent | Commentaires (0)