alpilles13 ALPILLES13

09/10/2008

"LA HAINE DE L'OCCIDENT", de Jean Ziegler

ZIEGLER_8_10_09_0.jpg

 

Le dernier livre de mon ami Jean Ziegler, « La Haine de l’Occident » va paraître prochainement aux éditions Albin Michel.

 

C’est un véritable réquisitoire qui dénonce le comportement de l’occident envers le sud depuis cinq siècles, de la traite négrière, la colonisation, à l’exploitation actuelle des ressources vivrières, des matières premières et du pétrole par les multinationales.

 

Pour expliquer la rupture entre le nord et le sud, la mémoire et la haine ressenties, il fait état des massacres, des mutilations de civils, des tortures qui ont eu lieu à Sétif en 45, à Madagascar en 47, en Indochine, en Algérie, en Afrique. Il dénonce le comportement scandaleux du FMI et de la Banque Mondiale qui imposent des conditions draconiennes au remboursement de la dette évaluée à 2100 milliards de dollars. Et de bien d’autres hégémonies exercées par un capitalisme cynique et mondialisé à l’extrême depuis la chute du mur de Berlin.

 

Comme à son habitude, au risque de sa vie et de procès, Ziegler ne va pas par quatre chemins. Son ouvrage est étayé de faits irréfutables qu’il a recueillisdurant son activité de rapporteur de l’ONU pour le droit à l’alimentation, poste qu’il a occupé jusqu’en mars 2008.

 

Selon Ziegler, le rejet et la haine grandissante du tiers-monde contre l’occident se manifestent de manière pathologique par les terroristes dont il dénonce avec la plus grande fermeté les attentats qu’ils commettent un peu partout sur la planète.

 

Cependant, la haine raisonnée s’exprime de manière insidieuse par les Chefs d’Etatdu sud qui ne veulent recevoir aucunes leçons de morale du nord, leurs anciens pays tortionnaires, et se complaisent souvent dans la dictature dont ils ont été initiés au temps de la colonisation. A l’exemple du président algérien Bouteflika qui a éconduit Sarkosy parce qu’il refusait de faire devoir de repentance lors de sa dernière visite. Ce même président français qui, à Dakar, a eu l’indécence de dire que l’homme africain n’est pas assez vieux pour rentrer dans l’histoire !

 

Cette haine raisonnée est aussi ressentie par les peuples du sud, deux tiers de la population mondiale, qui souffrent de misère, de maladies, de malnutrition, d’exploitation, d’inculture, face à l’arrogance, à la suffisance, au bien-être des peuples du nord.

 

 

Ma rencontre avec Jean date de plus de quarante ans, sur les bancs du conseil municipal de Genève, où, à l’époque, nous n’étions pas tout à fait du même bord… Cet homme de cœur, cet humaniste, ce battant infatigable, cet écorché vif a eu une influence bénéfique sur mon devenir, tout au long de nos fréquentations amicales. La dernière fois, il y a trois semaines. Aujourd’hui, Jean Ziegler est expert au comité du Conseil consultatif des droits de l’homme à l’ONU.

12:12 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (53)

Commentaires

On peut (ré)écouter Ziegler à propos de son livre sur

http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/labassijysuis/

Emission du mercredi 8 octobre.

Écrit par : Johann | 09/10/2008

"Cette haine raisonnée est aussi ressentie par les peuples du sud, deux tiers de la population mondiale, qui souffrent de misère, de maladies, de malnutrition, d’exploitation, d’inculture, face à l’arrogance, à la suffisance, au bien-être des peuples du nord."

Eh oui...
Mais les embourgeoisés du Nord n'en ont rien à foutre des peuples du Sud.
Ce qui compte c'est leur confort, leur possibilité de polluer, y compris par le trafic de biens alimentaires dans le sens Sud-Nord. Surtout que ces fainéants du Sud restent chez eux! Ce sont des bandes d'incapables... n'est-ce pas?

Ahhhh qu'il est facile de trouver des milliards pour "sauver" les banques, instruments directs de la domination du Nord sur le Sud! Grâce à ces milliards pillés dans le Sud.

Écrit par : Johann | 09/10/2008

Quand Zielger aura rayé de sa liste de potes tout ce que compte la planète de dicateurs sanglants et qu'il aura cessé de haïr son pays, ceux qui ne l'admirent pas continueront à se demander pourquoi Micheline Calmy-Rey ne l'a pas encore evoyé à Tripoli pour qu'il se rende enfin UTILE.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 09/10/2008

"Quand Zielger aura rayé de sa liste de potes tout ce que compte la planète de dicateurs sanglants"

Des noms, des noms!

Écrit par : Johann | 09/10/2008

Ziegler, ... , lorsqu'il traite "de la traite négrière" parle-t-il de la traite effectuée par les musulmans, qui prenait les africains pour des vibromasseurs écologiques ( = eunuques pour harems) ?
Juste pour dire que celle-ci a duré plus longtemps ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 09/10/2008

Mugabé qu'il a encensé avant de (trop tardivement) le condamner, Kadhafi chez qui il a encouragé la création d'un prix des droits de l'homme (tartufferie sans nom), et Fidel Castro bien sûr...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 09/10/2008

"lorsqu'il traite "de la traite négrière" parle-t-il de la traite effectuée par les musulmans"

Vous rêvez Victor, Ziegler st dans la ligne des non alignés anti-impérialistes qui sévit de Caracas à Téhéran, parler de la traite musulmane et africaina, à l'heure ou des inetellectuels africains (dont certains musulmans) osent soulever le tapis pour révéler le sort tragique des eunnuques, dont environ 80% mourraient après la castration sauvage qui leur était ingligée. En bon altermondialiste il ne peut qu'être allié avec l'islamisme mondial, d'ailleurs c'est bien grâce à lui que Tariq Ramadan a obtenu son titre universitaire après qu'elle ait été rejetée car trop partisane vis à vis du vieil Al Banna...

Victor, faut vous y faire, l'homme blanc et occidental est la lie de l'humanité, le seul qui puise songer à réduire son prochain en esclavage... Avant de l'abolir à la face du monde, qui continue à le pratiquer...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 09/10/2008

Les elements mentionnés par Ziegler ne sont pas totalement faux, mais il pratique un enorme mensonge par ommission en oubliant que le sud et le tiers monde ne son pas des enfants de coeurs et n'ont pas besoin de l'occident pour avoir leurs propres defauts: Corruption, netoyages ethniques inter-tribaux, torture et violation massive des droit de l'homme.

Si on veut bien, on peut encore trouver quelques qualités au leader Maximo, par contre Mugabé a purement et simplement detruit son pays et ruiné ses habitants, sous pretexte de "liberation du colonialisme", comme c'est gênant... Ziegler a beau dire que Mugabé est devenu fou, a mon avis il a toujours eu la même ligne de conduite.

A titre d'anectote: Lors de mon dernier voyage dans le pacifique j'ai -exprès- ramenés des photos des massues en bois et pierre que les polynésiens utilisaient pour s'entretuer, et ce bien avant leurs 1er contact occidental avec le capitaine Cook. Même si maintenant la region est assez calme, ils n'ont pas attendu qu'on leur vendent des armes a feu pour se massacrer, pourtant beaucoup de gens en Europe croyent encore que c'était le paradis avant que nous mechants occidentaux les pervertissions.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 09/10/2008

"…les embourgeoisés du Nord n'en ont rien à foutre des peuples du Sud.(…) Ce sont des bandes d'incapables... n'est-ce pas?"

Il faut bien comprendre, sinon on ne comprend rien du tout, qu'on n'a jamais des peuples, que l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes. S'agissant des Subsahariens, l'impression a été désastreuse dès les tout débuts.

Les premiers explorateurs découvrent des peuplades qui vivent à poil, copulent sans complexes, se bouffent entre elles et ne connaissent pas Dieu... Sur le coup, ils ne savent pas bien s'ils ont affaire à des êtres humains ou à des animaux...

Voltaire, dans son "Essai sur les mœurs", hésite encore un peu deux ou trois siècles plus tard : « …il y a dans chaque espèce d’hommes, comme dans les plantes, un principe qui les différencie. La nature a subordonné à ce principe ces différents degrés et ces caractères des nations, qu’on voit si rarement se changer. C’est par là que les Nègres sont les esclaves des autres hommes. On les achète sur les côtes d’Afrique comme des bêtes. »

Beaucoup plus tard, grâce à des microscopes aux performances inimaginables pour un homme du XVIIIe siècle, on a découvert que les races humaines n’existent pas. Albert Jacquard explique cela très bien.

Mais ça n’a en rien amélioré l’image que les Subsahariens donnent d’eux-mêmes. On en invoquera pour preuve le propos, bien connu, de Mitterrand commentant les massacres du Rwanda :

-Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est pas trop important »

Et bien, des centaines de millions de gens pensent exactement la même chose, certains consciemment, la plupart non… On peut le déplorer, mais à un tel degré d’ancrage dans l’inconscient collectif, on ne peut pas espérer y changer grand-chose…

Écrit par : Scipion | 09/10/2008

"Victor, faut vous y faire, l'homme blanc et occidental est la lie de l'humanité..."

On peut se demander si cette attitude ne sous-entend pas une forte part de racisme inconscient (beaucoup plus répandu qu'on ne le pense) : puisque l'Homme Blanc est supérieur, c'est lui le responsable de tous les maux !

Corollaire : des primitifs accoutumés à subir passivement les forces de la nature comme les événements ne peuvent, eux, être responsables de rien du tout.

Il faudrait demander l'avis éclairé des exégètes de la Commission fédérale contre le racisme, parce que si être raciste, c'est très laid, l'être à l'insu de son plein gré est l'abomination de la désolation !

Écrit par : Scipion | 09/10/2008

"…les embourgeoisés du Nord n'en ont rien à foutre des peuples du Sud.(…) Ce sont des bandes d'incapables... n'est-ce pas?"

Il faut bien comprendre, sinon on ne comprend rien du tout, qu'on n'a jamais des peuples, que l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes. S'agissant des Subsahariens, l'impression a été désastreuse dès les tout débuts.

Les premiers explorateurs découvrent des peuplades qui vivent à poil, copulent sans complexes, se bouffent entre elles et ne connaissent pas Dieu... Sur le coup, ils ne savent pas bien s'ils ont affaire à des êtres humains ou à des animaux...

Voltaire, dans son "Essai sur les mœurs", hésite encore un peu deux ou trois siècles plus tard : « …il y a dans chaque espèce d’hommes, comme dans les plantes, un principe qui les différencie. La nature a subordonné à ce principe ces différents degrés et ces caractères des nations, qu’on voit si rarement se changer. C’est par là que les Nègres sont les esclaves des autres hommes. On les achète sur les côtes d’Afrique comme des bêtes. »

Beaucoup plus tard, grâce à des microscopes aux performances inimaginables pour un homme du XVIIIe siècle, on a découvert que les races humaines n’existent pas. Albert Jacquard explique cela très bien.

Mais ça n’a en rien amélioré l’image que les Subsahariens donnent d’eux-mêmes. On en invoquera pour preuve le propos, bien connu, de Mitterrand commentant les massacres du Rwanda :

-Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est pas trop important »

Et bien, des centaines de millions de gens pensent exactement la même chose, certains consciemment, la plupart non… On peut le déplorer, mais à un tel degré d’ancrage dans l’inconscient collectif, on ne peut pas espérer y changer grand-chose…





NON SEULEMENT VOUS MENTEZ COMME VS L AVEZ FAT DEPUIS DES SIECLES MAIS VOUS FAITES PREUVE D UNE IGNORANCE TOTALE DE L AFRIQUE, DIRE QUE LES AFRICAINS NE CONNAISSAIENT PAS DIEU EST GRAVE POUR UN INTELLO, C EST TRES GRAVE. RENSEIGNE TOI SUR REX MELI, KAKAN MOUSSA, BARTH LUI MEME,TOMBOUCTOU, AU MOMENT OU VOUS MASSACRIEZ VOS FEMMES ICI EN EUROPE. AVEC COMME SEUL LIVRE DES CONNERIES COMME LE ROMAN D ALEXANDRE; ROMAN DE RENARD DE PIERRE DE SAINT CLOU; MARIE FRANCE AU MEME MOMENT TOUMBOUCTOU COMPTAIT 333 SAVANTS SUR TOUS LES DOMAINES. VOUS MENTEZ TOUT LE TEMPS. MAIS VOUS VERREZ:.................

Écrit par : KAW | 09/10/2008

L'auteur du billet a oublié de mentionner,que J.Ziegler est président de l'association suisse des amis des dictateurs.

Le pire,c'est qu'il ne sait pas rendu compte que les pays du sud Afrique,Asie et Amérique latine qui sont sortit de la pauvreté ont opté le modèle économique occidental en se ralliant à la mondialisation libéral et consomme Mc Donald et microsoft.

Ziegler est un nostalgique de la révolution marxiste des année 70 et du tiers monde.Il n'a pas évolué.

D.J

Écrit par : D.J | 09/10/2008

"Comme à son habitude, au risque de sa vie et de procès, Ziegler ne va pas par quatre chemins. Son ouvrage est étayé de faits irréfutables qu’il a recueillisdurant son activité de rapporteur de l’ONU pour le droit à l’alimentation, poste qu’il a occupé jusqu’en mars 2008."

Qui veut tuer Ziegler? Tout ses contradicteurs se fout de ses délires.Il fait plutôt pitié.

D.J

Écrit par : D.J | 09/10/2008

Winston Churchill:
"[...] nous ne sommes pas une jeune nation avec un casier vierge et un maigre héritage. Nous-nous sommes attribué...une part démesurée de la richesse et du commerce du monde. Nous possédons tout l'espace que nous pouvons souhaiter et notre prétention à jouir sans entraves de nos immenses et splendides possessions obtenues, pour la plupart, par la violence et conservées par la force peut souvent paraître moins légitimes aux autres peuples qu'à nous-mêmes."

@AF. Il ne fait aucun doute que les hommes ont partout et toujours fait preuve d'une grande imagination quand il s'est agi de s'entretuer. Mais ce n'est pas le sujet du livre en question, n'est-ce-pas? Ce n'est pas en désignant la paille dans l'oeil de l'autre que disparaitra la poutre dans l'oeil "occidental", puisque c'est de lui dont il est question.

Écrit par : Azrael | 09/10/2008

Tout regne a une fin. Vous avez seme trop de probleme a ce monde depuis 3 siecles. j espere que c est la fin. La personne humaine a trop souffert de vos mefaits, trop c est trop. Que de millions e morts hitler, stalin, et j en passe etvous osez encore ouvrir la bouche pour parler de barbares. Le ridicule ne tue pas.

Écrit par : KAW | 09/10/2008

"DEPUIS DES SIECLES MAIS VOUS FAITES PREUVE D UNE IGNORANCE TOTALE DE L AFRIQUE, DIRE QUE LES AFRICAINS NE CONNAISSAIENT PAS DIEU EST GRAVE POUR UN INTELLO, C EST TRES GRAVE."

Tout d'abord, je ne suis pas un intello, donc, c'est tout de suite moins pendable...

Ensuite, je précise que, dans mon esprit, lorsque je dis "ne connaissaient pas Dieu", je me fais l'interprète des premiers explorateurs, étant entendu qu'ils n'en connaissaient et reconnaissaient qu'un seul, le leur, celui des chrétiens, que les Africains ne connaissaient effectivement pas.

Pour le reste, vos attaques et accusations sont assez négligeables, comme est négligeable l'apport de l'Afrique au patrimoine de l'humanité, sur tous les plans, qu'il s'agisse des arts, de la philoophie, des sciences et des techniques.

J'aurais préféré que vous m'entretinssiez de l'image que les Africains, nolens volens, donnent d'eux-mêmes, mais manifestement cette partie de mon intervention ne vous a pas inspiré... Tant pis.

Écrit par : Scipion | 09/10/2008

Cher Scipion, lorsque Carlitos s'est adressé à moi, il a juste oublié de mettre :

;o)

Cela pour vous dire que c'est un des nôtres ...

;o)

A+

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 09/10/2008

TU REPETES TJRS LES MEME CONNERIES QUE CES EUROCENTRISTES REPETENT POUR CACHER UNE VERITE CONNUE A PRESENT DE TOUS: TOUTE LA CIVILISATION HUMAINE VIENNE DE L AFRIQUE PHARAONIQUE QUI N ETAIT RIEN D AUTRE QUE EXCLUSIVEMENT NOIRE. C EST ENFIN ACCEPTER DIFFICILE MAIS ACCEPTE ENFIN COMME SE FUT DIFFICILE D ADMETTRE QUE L AFRIQUE EST LE BERCEAU DE L HUMANITE. SEULEMENT EN 1956 CES GENS LA ONT FINALEMENT CEDE. J SUIS UNIVERSITAIRE, JE SAIS DE QUOI JE PARLE. LIS BLACK ATHENA TU VERRAS QUE RIEN NE VIENNE DE LA GRECE: TOUS CES MENSONGES, BANQUES BASEES SUR L IRREAL, HISTOIRE BASEE SUR LE MENSONGE, DOMINATION BASEE SUR UNE AFRIQUE QUE VOUS AVEZ APPRAUVRI, TOUT CA FERA JOUR TOT OU TARD. CONTINUEZ A MENTIR. pOUR UN PEU T AIDER A COMPRENDRE LA VRAIE HISTOIRE QUE SEULES LES UNIVERSITAIRES CONNSAISSENT ET SE TAISENT LIS CECI:

Platon dans la "République" [6] nous donne des indications précieuses sur l’initiation de Thalès aux sciences égyptiennes :

"Thalès, fils d’Examyas, de Milet, Phénicien d’après Hérodote. Il porta le premier le nom de Sage. En effet, il trouva que l’éclipse du soleil provient de ce que la Lune lui fait écran ; il fut le premier Grec à découvrir la Petite Ourse, les solstices et la taille ainsi que la nature du soleil. L’eau est le principe des éléments. Il reçut en Egypte l’éducation des prêtres". Il reçut en Egypte l’éducation des prêtres nous dit donc Platon. L’emploi du mot "éducation" ici est relativement explicite.

L’écrivain grec Diogène Laërce (300 après J. C.) nous confirme encore que les connaissances de Thalès en matière d’astronomie et de géométrie lui viennent d’Egypte [7] :

« Il (Thalès de Milet) n’eut point de maître, excepté le fait que lors de son séjour en Egypte, il vécut auprès des prêtres » . En résumé, les Egyptiens furent les maîtres de Thalès.

Plutarque nous renseigne encore sur la manière dont Thalès finançait ses études en Egypte [8] :

"Thalès, à ce qu’on prétend et Hippocrate de Chios, le mathématicien ont fait du commerce et Platon couvrit ses frais de voyage en vendant de l’huile en Egypte".

Et il ajoute dans son "traité d’Isis et Osiris" :

"C’est, pense-t-on, pour l’avoir appris des Egyptiens, qu’Homère et Thalès posaient l’eau comme le principe et l’origine de toutes choses".

Écrit par : KAW | 09/10/2008

TU REPETES TJRS LES MEME CONNERIES QUE CES EUROCENTRISTES REPETENT POUR CACHER UNE VERITE CONNUE A PRESENT DE TOUS: TOUTE LA CIVILISATION HUMAINE VIENNE DE L AFRIQUE PHARAONIQUE QUI N ETAIT RIEN D AUTRE QUE EXCLUSIVEMENT NOIRE. C EST ENFIN ACCEPTER DIFFICILE MAIS ACCEPTE ENFIN COMME SE FUT DIFFICILE D ADMETTRE QUE L AFRIQUE EST LE BERCEAU DE L HUMANITE. SEULEMENT EN 1956 CES GENS LA ONT FINALEMENT CEDE. J SUIS UNIVERSITAIRE, JE SAIS DE QUOI JE PARLE. LIS BLACK ATHENA TU VERRAS QUE RIEN NE VIENNE DE LA GRECE: TOUS CES MENSONGES, BANQUES BASEES SUR L IRREAL, HISTOIRE BASEE SUR LE MENSONGE, DOMINATION BASEE SUR UNE AFRIQUE QUE VOUS AVEZ APPRAUVRI, TOUT CA FERA JOUR TOT OU TARD. CONTINUEZ A MENTIR. pOUR UN PEU T AIDER A COMPRENDRE LA VRAIE HISTOIRE QUE SEULES LES UNIVERSITAIRES CONNSAISSENT ET SE TAISENT LIS CECI: Platon dans la "République" [6] nous donne des indications précieuses sur l’initiation de Thalès aux sciences égyptiennes : "Thalès, fils d’Examyas, de Milet, Phénicien d’après Hérodote. Il porta le premier le nom de Sage. En effet, il trouva que l’éclipse du soleil provient de ce que la Lune lui fait écran ; il fut le premier Grec à découvrir la Petite Ourse, les solstices et la taille ainsi que la nature du soleil. L’eau est le principe des éléments. Il reçut en Egypte l’éducation des prêtres". Il reçut en Egypte l’éducation des prêtres nous dit donc Platon. L’emploi du mot "éducation" ici est relativement explicite. L’écrivain grec Diogène Laërce (300 après J. C.) nous confirme encore que les connaissances de Thalès en matière d’astronomie et de géométrie lui viennent d’Egypte [7] : « Il (Thalès de Milet) n’eut point de maître, excepté le fait que lors de son séjour en Egypte, il vécut auprès des prêtres » . En résumé, les Egyptiens furent les maîtres de Thalès. Plutarque nous renseigne encore sur la manière dont Thalès finançait ses études en Egypte [8] : "Thalès, à ce qu’on prétend et Hippocrate de Chios, le mathématicien ont fait du commerce et Platon couvrit ses frais de voyage en vendant de l’huile en Egypte". Et il ajoute dans son "traité d’Isis et Osiris" : "C’est, pense-t-on, pour l’avoir appris des Egyptiens, qu’Homère et Thalès posaient l’eau comme le principe et l’origine de toutes choses".

Écrit par : kow | 09/10/2008

L'Europe a fait des erreurs, c'est certain mais la plus grande est d'avoir voulu transposer nos principes de gouvernance, alors que l'Afrique vivait de manière clanique ou tribale, d'avoir voulu imposer notre religion alors que les africains étaient animistes ou musulmans, d'avoir injecter des milliards d'aides diverses, de subventions, d'investissements pour conforter des didacteurs, des politiciens, des policiers et des fonctionnaire corrompus sans profit pour les populations...

Nous sommes fautifs, disons ceux, qui gouvernaient l'Europe dans les années 30 jusqu'en 60.Nous le savons car Jean Ziegler nous a maintes fois tenu responsables des malheurs de toute la planète. Mais aujourd'hui, la majorité des pays africains sont indépendants, libérés, parfois démocratiques et ces pays sont toujours et encore traversés par de multiples crises et guerres de religion, politiques, alimentaires, sanitaires...Jean Ziegler ressasse toujours les mêmes thèses, cette fois-ci ce n'est plus la Suisse la fautive mais l'Europe tout entière.

Il a même choisi un titre choc, "très vendeur" pour son livre. Hélas pour lui, je crains que ce ne soit pas le bon moment pour polémiquer sur la question. Nous avons une crise financière en vue qui va avoir des conséquences économique.

Écrit par : sirène | 09/10/2008

Ah oui vous les occidentaux, vous êtes saints, humanitaires, sages, et tous les mots brillants que vous aimez entendre, mais il y'a une grande déférence, de ce que vous aimez entendre et de ce que vous n'aimez pas, vos mémoires sont courtes.

qu'est ce que ce passe actuellement en Irak et en Afghanistan?
Qui soutient les régimes totalitaires dans le monde arabe et en Afrique?
Et n'en parlons pas de François Mitterand et l'armée française à RWANDA!et avant ça de plusieurs décennies sont comportement en ALGERIE et ....il y'en a une chaine d'histoires noires qui n'était pas tout à fait brillant...

Jean Ziegler est l'exception, est l'honneur de l'Europe et l'occident en général

Écrit par : Djilani Ftelina | 09/10/2008

Eh ben, dis donc! C'est pas joli joli ce que je lis sur ce blog ... Moi qui croyais qu'il était possible d'échanger des idées sans s'insulter.
La vie est cruelle, les gens sont salauds (et si on a un peu voyagé on voit qu'il y a des salauds et des cons partout, à moins que l'on en ait décidé autrement avant de partir), on vit pour rien (sauf pour la continuité de la vie), on meurt enfin (et beaucoup crèvent).
Mais ne sommes nous pas capables d'héroïsme lorsque nous préservons un peu de savoir vivre et d'urbanité dans nos rapports, un peu de raison dans nos émotions? Ce n'est pas plus désagréable, je vous assure (comme disait Séraphin Lampion), du moment que tout est foutu, si je vous ai bien entendus, autant garder un peu de classe :-) :-( :- o : - ))

Écrit par : Mère | 10/10/2008

@Azrael

Si s'entretuer et pratiquer le nettoyage ethnique est selon vous "une paille", alors il n'y a probablement aucun vrais problèmes en ce bas monde et ce n'est même pas la peine de lancer des accusations contre les un ou les autres...

Écrit par : Alain Fernal | 10/10/2008

VOUS MENTEZ TOUT LE TEMPS. MAIS VOUS VERREZ:.................

On verra quoi Kave ?

Écrit par : Eastwood | 10/10/2008

"VOUS MENTEZ TOUT LE TEMPS. MAIS VOUS VERREZ:................."

Si on arrête de mentir, tu nous promets d'arrêter d'abuser des majuscules ? Pour rappel, la fameuse netétiquette considère cela comme crier.

Mais pour en revenir à l'excellent sociologue, quand je vois tous les réac de service lui baver - enfin, essayer de lui baver - dessus, cela me confirme la justesse de ses propos.

Écrit par : Djinius | 10/10/2008

@Djinius: "Si on arrête de mentir ..." Excellent! Quel plaisir de tomber sur une perle fine d'humour. Je regrette un peu moins le temps passé sur ces blogs. Merci encore.

Écrit par : Mère | 10/10/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Eh bien, lorsque M. Ziegler rayera de sa liste d'ami M. Khadafi, nous pourrons peut - être avoir une autre approche de ce Monsieur qui au deumeurant est intelligent.

Car tant qu'il aura de l'amitié pour un terroriste qui a fait sauter des avions de ligne, je me passerai de ses leçons de moralité.

Si on ne choisit pas son pays ou sa famille, en revanche, on choisit ses amis.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 10/10/2008

@Djiliana. Vous avez raison mais il s'agit de géo-politique qui échappe totalement au citoyen lambda.
Si vous résidez en Europe, c'est pour une raison,votre famille a peut-être fui pour cause économique, religieuse ou de conflit, vous avez fait vos études, vous travaillez et vous êtes intégrée à notre société.
Votre hargne contre les faiseurs de guerre ou exploiteurs de ressources est légitime mais quelle est votre contribution réelle pour changer cela : appartenez-vous à une ONG, donnez-vous de votre temps pour un projet ? faites-vous du parrainage ?
Le droit de mémoire est une chose, mais ressassez le passé en accusant notre société actuelle est contre-productif et vous apportera que des remarques acerbes et même racistes. C'est cela que vous voulez entendre ?

Écrit par : sirène | 10/10/2008

ENFIN! J'ai écouté l'émission de Daniel Mermet et j'entends enfin des mots que je crie depuis 3 ans sur mon blog intitulé "Racisme et Histoire: Le Tabou" ( http://colonisation.blogspot.com ) dans lequel je souhaite faire prendre conscience du terrible lien de causalité qui existe entre notre histoire coloniale et esclavagiste et la situation des liens entre les peuples aujourd'hui, dont une des composantes reste le racisme institutionnalisé dans l'histoire.
Pour ceux qui ont des difficultés à écouter le podcast de France Inter, j'ai mis en ligne une version de cette émission plus accessible.

Écrit par : Titophe | 10/10/2008

"Eh bien, lorsque M. Ziegler rayera de sa liste d'ami M. Khadafi, nous pourrons peut - être avoir une autre approche de ce Monsieur qui au deumeurant est intelligent."

Et vous faites quoi de Sarkozy?

Écrit par : Johann | 10/10/2008

"…je souhaite faire prendre conscience du terrible lien de causalité qui existe entre notre histoire coloniale et esclavagiste et la situation des liens entre les peuples aujourd'hui, dont une des composantes reste le racisme institutionnalisé dans l'histoire."

Vous non plus, Titophe, manifestement, n'avez pas encore compris qu'on n'a jamais, des peuples, que l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes (voir ci-dessus « Il faut bien comprendre », avec l’outil de recherche).

Et parlons donc de l’image que l’Afrique donne d’elle-même au journaliste Kevin Kyers, éditorialiste au « Irish Independent » (10 juillet 2008). Coup de bol, elle correspond assez bien à celle que j’en ai moi-même rapporté.

Ce texte est impitoyablement argumenté. Et il a l’immense mérite de nous rappeler qu’en dépit du matraquage des médias francophones, nous ne sommes (encore) obligés de penser ni comme M. Jean Ziégler, ni comme Titophe, et que nous pouvons sans états d’âme arracher l’étiquette de coupables universels qu’on cherche à nous coller, pour nous mieux nous imposer les flux migratoires qui viennent du sud :

« A part le Sida, l’Afrique ne nous apporte rien »

« Alors même que les États africains refusent de prendre des mesures
pour restaurer un semblant de civilisation au Zimbabwe, il nous faudrait
de nouveau faire l’aumône, à l’Ethiopie cette fois. L’Éthiopie était
déjà au centre de l’actualité il y a près de 25 ans, avec la campagne
contre la faim de Bob Geldof. Et durant ce laps de temps, la population
du pays a bondi de 33,5 à 78 millions d’habitants…

« Pourquoi diable devrais-je de nouveau encourager la croissance
démographique catastrophique de ce pays ? Où est la logique ? Il n’y en
a aucune. Et deux choses me disent que la logique ne compte pas dans
cette affaire.

« La première, c’est ma conscience. La seconde, c’est l’image, une fois de
plus, d’un de ces enfants qui, une fois de plus, fixe l’objectif, de ses
yeux une fois de plus grand ouverts, illustrant une fois de plus la
tragédie qui une fois de plus, etc.

« Désolé mais moi, j’ai parcouru ce pays. A pied et financièrement.
Contrairement à beaucoup d’entre vous, je suis allé en Ethiopie. Comme
beaucoup d’entre vous, j’ai craché au bassinet pour les bonnes œuvres
qui là-bas luttent contre la famine. L’enfant aux yeux grand ouverts
que nous avons sauvé il y a 20 ans est désormais cet homme en rut,
arborant une Kalachnikov et procréant comme bon lui semble au gré de ses
poussées hormonales.

« Il y a sans doute de bonnes raisons pour prolonger ce système
économique, social et sexuel détraqué et destructeur. J’ignore
lesquelles. Et il y a surement toutes les bonnes raisons du monde de ne
pas écrire le présent article.

« Ces lignes ne me rallieront à coup sûr aucune amitié. Elles provoqueront
le courroux indigné des lecteurs bien-pensants, une catégorie qui ne
manque jamais une occasion de pervertir le débat public irlandais de ses
persiflages et de ses injonctions morales. (…) Qu’importe… »

La suite sous :

http://groups.google.com/group/soc.culture.african/browse_thread/thread/f5293308dbdf2d36

Écrit par : Scipion | 10/10/2008

« A part le Sida, l’Afrique ne nous apporte rien »

« Alors même que les États africains refusent de prendre des mesures
pour restaurer un semblant de civilisation au Zimbabwe, il nous faudrait
de nouveau faire l’aumône, à l’Ethiopie cette fois. L’Éthiopie était
déjà au centre de l’actualité il y a près de 25 ans, avec la campagne
contre la faim de Bob Geldof. Et durant ce laps de temps, la population
du pays a bondi de 33,5 à 78 millions d’habitants…

« Pourquoi diable devrais-je de nouveau encourager la croissance
démographique catastrophique de ce pays ? Où est la logique ? Il n’y en
a aucune. Et deux choses me disent que la logique ne compte pas dans
cette affaire.

« La première, c’est ma conscience. La seconde, c’est l’image, une fois de
plus, d’un de ces enfants qui, une fois de plus, fixe l’objectif, de ses
yeux une fois de plus grand ouverts, illustrant une fois de plus la
tragédie qui une fois de plus, etc.

« Désolé mais moi, j’ai parcouru ce pays. A pied et financièrement.
Contrairement à beaucoup d’entre vous, je suis allé en Ethiopie. Comme
beaucoup d’entre vous, j’ai craché au bassinet pour les bonnes œuvres
qui là-bas luttent contre la famine. L’enfant aux yeux grand ouverts
que nous avons sauvé il y a 20 ans est désormais cet homme en rut,
arborant une Kalachnikov et procréant comme bon lui semble au gré de ses
poussées hormonales.

« Il y a sans doute de bonnes raisons pour prolonger ce système
économique, social et sexuel détraqué et destructeur. J’ignore
lesquelles. Et il y a surement toutes les bonnes raisons du monde de ne
pas écrire le présent article.

« Ces lignes ne me rallieront à coup sûr aucune amitié. Elles provoqueront
le courroux indigné des lecteurs bien-pensants, une catégorie qui ne

manque jamais une occasion de pervertir le débat public irlandais de ses
persiflages et de ses injonctions morales. (…) Qu’importe… »

La suite sous :


TU ES TROP NAIF, C EST GRAVE,L AFRIQUE NE PEUT RIEN CHANGER CAR CE CHANGEMENT NE NOUS ARRANGE PAS. CEUX QUI VOULAIT LE FAIRE OT ETE MASSACRE PAR BOB DENARD ET D AUTRES. THOMAS SANKARA, LUMBAMBA; NIERERE ETC..... MAIS ON SOUTIENT TRES BIEN BEN ALI, MOUBARAK MALGRE CE QU ON S EST DE LEUR PAYS. C EST CE STATU QUO QUI VOUS PLAIT. NOUS JEUNESSES AFRICAINES, NOUS AVONS LA RAGE AU COEUR, NOUS VOULONS CHANGER; C EST PAS AGREABLE DE SE FAIRE INSULTER SI ON SAIT QUE TOUT LA RICHESSE DU MONDE EST CHEZ NOUS MAIS LES HOEMMES QUE VOUS AVEZ MIS EN AFRIQUE NE NOUS AIDE PAS. ILS NOUS TUE CES DICTATEURS, S ILS N ACCEPTENT PAS DE NOUS TUER VOUS LES TUER. TU ES TROP NAIF POUR COMPRENDRE CE SYSTEME, TROP NAIF.

Écrit par : KAW | 10/10/2008

"« A part le Sida, l’Afrique ne nous apporte rien »"

Ahhh le beau titre qui pue la saloperie raciste! Le sale mensonge!
Parlons-en du sida!

Origine: USA, Californie. Première épidémie chez les homosexuels. Et devinez ce que l'on trouve tout près de la Californie? Les laboratoires militaires biologiques... Alors oui le virus vient bien de l'Afrique comme le virus Ebola. Mais ce ne sont pas les Africains qui les premiers l'ont répandu dans la population humaine. Quand le sida est arrivé en Afrique il s'est répandu à la vitesse du son (façon de parler), mais il y est arrivé tardivement, ce qui aurait été impossible si les Africains en avaient été les premiers propagateurs.

Et toujours à propos de cette saloperie de titre, c'est à se demander pourquoi le continent continue à être pillé et les populations dépouillées de leurs ressources.

Saloperie raciste, saloperie de mensonge.

Écrit par : Johann | 10/10/2008

"Et toujours à propos de cette saloperie de titre..."

C'est pas très habile de faire une fixation sur la titre, parce que ça souligne bien votre incapacité à réfuter le reste du texte.

KAW, si tu veux être lu, utilise les minuscules ! Tes délires façon Africamaat sont déjà... délirants, si en plus ils sont pénibles à lire, t'as aucune chance.

Écrit par : Scipion | 10/10/2008

Merde quoi, il y a plein de gens qui aiment l'Afrique en Europe, plein de gens qui n'ont pas été tirer sur les noirs, qui aiment leur musique et leur culture, KAW il faut arrêter de généraliser. Tous les peuples ont été un jour ou l'autre les colons de quelqu'un, les noirs ont eux-même participé à la mise en esclavage. Je ne suis pas responsable de mes arrières arrières grands parents, pas plus que vous n'êtes responsable des enfants tueurs au Libéria ni des gangsters qui tuent les conducteurs pour piquer leur voiture au Nigéria, ni du massacre au Ruanda.

Écrit par : homme libre | 10/10/2008

"C'est pas très habile de faire une fixation sur la titre, parce que ça souligne bien votre incapacité à réfuter le reste du texte."

Réfuter le racisme? Vaste programme!
Dans la suite du texte, il n'y a rien à réfuter. La bêtise ne se réfute pas, elle finit pas s'étouffer elle-même. Aucun fait, juste le délire raciste de l'auteur. Avec l'idée de vider l'Afrique de ses habitants pour mieux s'emparer des ses ressources. Appel au génocide, très clairement. Alors réfuter? C'est du délire.

Écrit par : Johann | 10/10/2008

"Merde quoi, il y a plein de gens qui aiment l'Afrique en Europe, plein de gens qui n'ont pas été tirer sur les noirs, qui aiment leur musique et leur culture, KAW il faut arrêter de généraliser."

Ben, c'est qu'il y en a ici qui voudraient qu'ils crèvent les Africains. Sans doute par amour... de l'Afrique, et bien sûr pour leur apporter démocratie et liberté... de crever.

La meilleure façon d' "aimer l'Afrique", ne serait-ce pas de se révolter contre l'exploitation qu'elle subit? Plutôt que de cracher votre haine contre ce "traître à l'Occident" qui vient salutairement dénoncer les crimes faits contre les peuples du Sud... et montrer qu'il n'y a pas que des cyniques de ce côté de la planète.

C'est marrant, vous procédez un peu toujours de la même manière: vous lancez un brûlot et puis vous vous montrez surpris, indigné que ça vous pète à la gueule.

Écrit par : Johann | 10/10/2008

Johann et Kaw devrait arrêter de parler au nom de toute l'Afrique et de brosser un tableau de victimes exploitées par les méchants blancs d'Europe,qui laissent crever les petits noirs.Nous somme au 21ème sciecle,plus en 1960.

Le continent africain comporte au moins 13 pays (le G13 selon la formule de François Bourgugnon économiste et spécialiste du développement) qui décollent économiquement.L'Afrique c'est accroché au train de la mondialisation et celà entre autre grâce à ses ressources exploitées et commercialisées.

C'est la croissance économique et non la charité qui tire les économies des pays pauvres.C'est surement celà qui énerve J.Ziegler.Il ne peut pas supporter que le capitalisme et la mondialisation libéral sort l'Afrique de l'obscurentisme économique,que ce soient ces derniers et non le marxisme cher à ses potes dirigeants africains.

D.J

Écrit par : D.J | 10/10/2008

"Dans la suite du texte, il n'y a rien à réfuter. La bêtise ne se réfute pas, elle finit pas s'étouffer elle-même. Aucun fait..."

Qu'est-ce qu'il vous faut ? Que des faits, encore des faits et toujours des faits ! Et aussi quelques chiffres...

Mais bon, passons... Vous restez dans votre registre, qui est celui de l'anathème, parce que vous n'en avez pas d'autre.

Parce que si vous aviez une réponse à cette interrogation de Kevin Myers - "Il y a sans doute de bonnes raisons pour prolonger ce système économique, social et sexuel détraqué et destructeur..." -, vous vous seriez empressé de la produire...

Écrit par : Scipion | 11/10/2008

Johann dixit:

"C'est marrant, vous procédez un peu toujours de la même manière:"

Un peu comme cette manière de traiter la moitié du monde de facho-nazis racistes (bien entendu sans haine ni mepris ;))) et de hurler ensuite a la victimisation quand vous vous prenez un retour bien merité dans la gueule.

C'est pas nouveau, les ideo-psycho-sociologues de gauches on très bien compris qu'en general dans nos sociétés occidentales, plus une victime est victimisé et faible, plus elle a la symphatie automatique du publique qui ne se pose plus aucune question a son sujet même si c'est le pire des salopard.

C'est marrant parce qu'il me semble que dans la plupart des cultures de ce qu'il est convenu d'appeler "le sud", un faible ou une victime est avant tout un minable ayant perdu la face, sur qui il faut jeter l'opprobe si ce n'est carrement l'éliminer.

CE

Écrit par : Eastwood | 11/10/2008

Ces déclarations sont d'autant plus dénuées de sens lorsqu'elles sont le fait d'idéalistes extrêmes, qui évoluent dans un univers mental parfait en non dans la réalité du monde, qui est complexe, susceptible de multiples interprétations, parfois contradictoires, soumis à l'histoire: ce qui est commun à un époque devient inacceptable à une autre, des coutumes partagées par de nombreuses ethnies dans une partie du monde sont considérées comme inhumaines dans d'autres.
Je ne veux pas dire par là que toute critique et tout rage contre l'injustice et la cruauté est infondée, même si elles s'inscrivent elles-mêmes dans une époque particulière, et je ne me prive pas de moments de colère, de rage et parfois de désespoir. J'essaie cependant de les modérer lorsqu'elles perdent tout sens, ce qui est le cas dans l'attitude que j'évoquais au début.
Car tous les sentiments mentionnés procèdent du cerveau humain, comme leurs contraires, la bonté, la justice et les autres qualités dites humaines. Le seul moment où aucun être humain n'y était ou n'y sera donc plus soumis se situe donc logiquement avant son apparition ou après sa disparition. Or cela ne nous intéresse pas, évidemment, à moins que nous en soyons pris dans un système de pensée, généralement religieux, qui nie la finitude de l'homme et de son histoire. Même dans ce cas nous sommes cependant condamnés, sous peine de déni total du monde d'ici et maintenant, à agir en fonction de jugements de valeurs inscrits dans le présent de notre monde.
Tous les maux dénoncés, toutes les qualités évoquées pour y remédier sont de tous temps et le resteront donc. Ils sont le fait des hommes de toute époque, de toute origine ou "race", et ne doivent donc pas être dénoncés comme propres à quelque groupe ethnique, national ou politique, et toute tentative de cette sorte est un non-sens. Il est par contre licite et nécessaire d'analyser les conditions particulières qui font qu'à telle époque, en tel lieu, tel groupe ou individu à voulu et pu agir de telle manière, et ces conditions sont historiques, idéologiques, mentales parfois, et leur énonciation peuvent sont peut-être d'une trop grande complexité pour être saisis dans leur entier. Il y a donc eu des conquérants sanguinaires, des dictateurs, des assassins, des monstres ou des salauds humains, pour résumer, de toutes ethnies, croyances, idéologies, et tout cela ne doit pas servir de prétexte à des jugements absolus, explicites ou implicites, bien que les variétés d'expressions et leurs nuances soient intéressantes à étudie et, peut-être même, instructives. Encore que toute sagesse qui peut en être tirée cède facilement devant les passions qui nous animent.
Je me plais à croire que ce rappel (ou bla bla, à choix) pourra calmer quelques excès ou particularités de certains débats, sur ce blog ou d'autres (voir actuellement les affrontements violents sur le blog "Le Journal des Alpilles" à propos du dernier livre de Jean Ziegler. (copie de mon intervention sur le blog d'homme libre sous le titre de "Fier d'être Suisse, européen, humain".

Écrit par : Mère | 11/10/2008

Ces socialo super bobo ne font que mentir pour mieux garder leur pré carré. D'accord avec A. Fernal : Ziegler & Cie en oublient que le sud et le tiers monde ne son pas des enfants de coeurs et n'ont pas besoin de l'occident pour avoir leurs propres defauts: Corruption, netoyages ethniques inter-tribaux, torture et violation massive des droit de l'homme. Les plus salauds ne sont pas toujours ceux qu'on croit... d'autant plus que ces socialos ne se gênent pas de foutre un coup de pied au cul à leur prochain tot en brandissant les droits très généraux des humains.

Écrit par : Micheline Pace | 11/10/2008

"Ziegler & Cie en oublient que le sud et le tiers monde ne son pas des enfants de coeurs et n'ont pas besoin de l'occident pour avoir leurs propres defauts: Corruption, netoyages ethniques inter-tribaux, torture et violation massive des droit de l'homme. Les plus salauds ne sont pas toujours ceux qu'on croit..."

Corruption: et qui sont les corrupteurs?
Nettoyages ethniques: et qui a tracé les frontières en Afrique?
Tortures, etc.: et qui a envahi l'Afrique en y massacrant les populations et en montant les populations les unes contre les autres selon le principe de diviser pour mieux régner?
Les plus salauds ont été de "bons" professeurs...

Écrit par : Johann | 11/10/2008

Et attention, bientôt on va nous expliquer que l'apartheid était voulu par les Africains.

Écrit par : Johann | 11/10/2008

"Corruption: et qui sont les corrupteurs?
Nettoyages ethniques: et qui a tracé les frontières en Afrique?
Tortures, etc.: et qui a envahi l'Afrique en y massacrant les populations et en montant les populations les unes contre les autres selon le principe de diviser pour mieux régner?
Les plus salauds ont été de "bons" professeurs..."

Et l'influence de l'URSS,sur l'économie de plusieurs pays africains,notament sur la politique agricole,qui c'est terminé par des pénuries et des famines,maladies?ça n'esxistait pas pour vous?( Ex.Paludisme grâce au gauchistes du WWF)Ont peut à juste titre dénoncer le côté illégitime du collionalisme.Mais les responsables politiques suivants le colionalisme,portes une lourdes responsabilité que les européens n'ont pas forcement.

D.J

Écrit par : D.J | 11/10/2008

Bien sur Johann, si le mechant homme blanc n'avait jamais posé le pied en afrique ce serait le paradis sur terre, personne ne s'y entretuerait a coup de saguaies et la famine serait une chose inconnue.

Croyez ce que vous voulez après tout, a ce stade ça semble incurable.

CE

PS: L'appartheid n'était certainement pas voulu par les africains, mais indirectement cautionné par le fait que la RSA était un pays d'immigration noire massive. D'ailleurs on risque malheureusement d'en reparler dans quelques temps situation en RSA suit le chemin de l'ex Rhodesie.

Écrit par : Estwood | 11/10/2008

Je crois que je vais acheter ce livre. J'admire beaucop Jean Ziegler, dont l'autobiographie "Le bonheur d'être suisse" m'a enchanté au point que ce chef d'oeuvre était devenu mon livre de chevet.
Sa sensibilité, son honneur, son intelligence, sa capacité à comprendre les autres et l'histoire, sont une petite lueur dans les grandes ténèbres de notre temps.

Écrit par : Roland | 28/10/2008

C'est fou comment le blanc peut etre stupide et inutile parfois...enfin! Vous avez une place réservée en enfer si tant est que votre Dieu existe! La haine de l'Occident(excellent ouvrage par ailleurs), ne raconte rien de neuf. La haine des blancs ça fait longtemps qu'elle m'entoure et que je la perçois. Elle éclate dans certaines partie du monde et dans d'autre elle reste tapie mais elle est bien présente et à mon avis irréversible! En Afrique, en Asie, dans le Pacifique, en Amérique Latine, au Moyen Orient, le tour est fait!

Écrit par : Caro-chan | 26/11/2008

J'estime que la haine envers l'occident n'est pas irréversible. Certes, il faudra encore ajouter du temps au temps, pour autant que le peuple d'occident et les puissants qui les gouvernent changent de mentalité. L'élection d'Obama est un signe avant-coureur!

Écrit par : Fred Oberson | 26/11/2008

Je sais pas pourquoi, j'ai envie de citer quelques lignes de la fin d'un livre de Krishnamurti ("Se libérer du connu")

"... / ...
Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi cette chose fait défaut aux êtres humains ? Ils engendrent des enfants, ils ont des rapports sexuels, de la tendresse,la qualité qui consiste à partager les choses dans une vie en commun, dans une amitié, dans une confraternité, mais cette "chose", pourquoi ne l'ont-ils pas ? Ne vous l'êtes vous jamais demandé, paresseusement, à l'occasion ... /...
Comment se fait-il que vous, en tant qu'être humain, qui êtes si capable, si habile, si rusé, si compétitif, qui avez une si merveilleuse technologie, qui allez dans les cieux dans la mer, qui inventez des cerveaux électroniques si extraordinaires - comment se fait-il que vous n'ayez pas cette unique chose qui importe? Je ne sais si vous avez jamais affronté sérieusement la question de savoir pourquoi votre cœur est vide.

Quelle serait votre réponse si vous vous posiez cette question, votre réponse directe, sans équivoque ni artifice ? Elle serait selon l'intensité avec laquelle vous auriez posé la question et son urgence. Mais vous n'êtes ni intense ni urgents, et c'est parce que vous n'avez pas d'énergie, l'énergie étant étant passion. .... / ...
La peur est-elle peut être la raison pour laquelle vous n'avez pas l'énergie, la passion qu'il faut pour découvrir par vous même pourquoi cette qualité d'amour vous fait défaut, pourquoi il n'y a pas cette flamme dans votre cœur ? Si vous avez examiné de très près votre esprit et votre cœur, vous saurez pourquoi vous ne l'avez pas. Si vous êtes passionnément à la découverte de ce pour quoi vous ne l'avez pas, vous saurez qu'elle est là. Ce n'est que par une complète négation, qui est la plus haute forme de passion, que cette chose , qui est amour, entre en existence.
... / ... "

Voilà !
du blabla, diront des gros bœufs
du martien écrit en langue terrienne penseront les cosmocrates (comme aiment à les appeler J. Ziegler)

Tout ne tourne pas si bien sur cette terre, euphémisme recueillant la quasi unanimité ! Et fusent les réponses mécaniques (yaka!, foferci! foferça!,lois! machin! ceci! cela!)

La mécanique (et ses dysfonctionnement donc) sont un symptôme. C'est d'abord un symptôme avant d'agir en tant que cause ( ex , le cours du blé s'envole et X fois 100 000 personnes mangent "moins")
La cause ? Je ne sais pas quoi faire,certes, mais pensez vous une seconde que cet état de faits (mécanique) pourrait être ainsi si les cosmocrates, ploutocrates, tout ceux qui décident (de la "mécanique")- qui décident mais ne sont pas élus- étaient un tant soit peu habités de ce que, par politesse et hypocrisie malheureusement, vous n'oserez pas appeler du blabla . Je veux parler de la corde qu'essaie de toucher J. Krishnamurti ci dessus.

Si votre enfant tombe dans une mare de purin, monsieur le cosmocrate, allez-vous salir votre bô costume pour aller le repêcher ?
Si maintenant (décidément pas de chance !) le fils d'un paysan indien suicidé parce qu'il avait Mosanto au cul, glissait à nouveau dans cette mare, que feriez vous ? Oseriez-vous fournir la réponse que vous ne l'avez pas vu, le contraste de couleur n'étant pas suffisant, c'est bien ça ? Non, vous n'oseriez pas cette vanne, et de plus vous avez votre réponse "mécanique" : vous avez fait signer une dette au frère du "noyant" pour payer la corde que vous daignerez lancer !
Et le pire c'est que vous vous ferez comprendre - non, pas en martien ! - en français ou en anglais, quand vous expliquerez que, par ce geste (et son enrobage mécanique), vous avez contribué à créer de la croissance ou je ne sais quoi ! Irréfutable et magnifique !

Quand on a un marteau dans la tête, tous les problèmes ont une forme d'enclume !

Cosmocrates, ploutocrates, certes, mais "enclumocrate", attention ça nous pend au nez toujours et partout, et à tous !

Écrit par : jmd | 28/11/2008

Je sais pas pourquoi, j'ai envie de citer quelques lignes de la fin d'un livre de Krishnamurti ("Se libérer du connu")

"... / ...
Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi cette chose fait défaut aux êtres humains ? Ils engendrent des enfants, ils ont des rapports sexuels, de la tendresse,la qualité qui consiste à partager les choses dans une vie en commun, dans une amitié, dans une confraternité, mais cette "chose", pourquoi ne l'ont-ils pas ? Ne vous l'êtes vous jamais demandé, paresseusement, à l'occasion ... /...
Comment se fait-il que vous, en tant qu'être humain, qui êtes si capable, si habile, si rusé, si compétitif, qui avez une si merveilleuse technologie, qui allez dans les cieux dans la mer, qui inventez des cerveaux électroniques si extraordinaires - comment se fait-il que vous n'ayez pas cette unique chose qui importe? Je ne sais si vous avez jamais affronté sérieusement la question de savoir pourquoi votre cœur est vide.

Quelle serait votre réponse si vous vous posiez cette question, votre réponse directe, sans équivoque ni artifice ? Elle serait selon l'intensité avec laquelle vous auriez posé la question et son urgence. Mais vous n'êtes ni intense ni urgents, et c'est parce que vous n'avez pas d'énergie, l'énergie étant étant passion. .... / ...
La peur est-elle peut être la raison pour laquelle vous n'avez pas l'énergie, la passion qu'il faut pour découvrir par vous même pourquoi cette qualité d'amour vous fait défaut, pourquoi il n'y a pas cette flamme dans votre cœur ? Si vous avez examiné de très près votre esprit et votre cœur, vous saurez pourquoi vous ne l'avez pas. Si vous êtes passionnément à la découverte de ce pour quoi vous ne l'avez pas, vous saurez qu'elle est là. Ce n'est que par une complète négation, qui est la plus haute forme de passion, que cette chose , qui est amour, entre en existence.
... / ... "

Voilà !
du blabla, diront des gros bœufs
du martien écrit en langue terrienne penseront les cosmocrates (comme aiment à les appeler J. Ziegler)

Tout ne tourne pas si bien sur cette terre, euphémisme recueillant la quasi unanimité ! Et fusent les réponses mécaniques (yaka!, foferci! foferça!,lois! machin! ceci! cela!)

La mécanique (et ses dysfonctionnement donc) sont un symptôme. C'est d'abord un symptôme avant d'agir en tant que cause ( ex , le cours du blé s'envole et X fois 100 000 personnes mangent "moins")
La cause ? Je ne sais pas quoi faire,certes, mais pensez vous une seconde que cet état de faits (mécanique) pourrait être ainsi si les cosmocrates, ploutocrates, tout ceux qui décident (de la "mécanique")- qui décident mais ne sont pas élus- étaient un tant soit peu habités de ce que, par politesse et hypocrisie malheureusement, vous n'oserez pas appeler du blabla . Je veux parler de la corde qu'essaie de toucher J. Krishnamurti ci dessus.

Si votre enfant tombe dans une mare de purin, monsieur le cosmocrate, allez-vous salir votre bô costume pour aller le repêcher ?
Si maintenant (décidément pas de chance !) le fils d'un paysan indien suicidé parce qu'il avait Mosanto au cul, glissait à nouveau dans cette mare, que feriez vous ? Oseriez-vous fournir la réponse que vous ne l'avez pas vu, le contraste de couleur n'étant pas suffisant, c'est bien ça ? Non, vous n'oseriez pas cette vanne, et de plus vous avez votre réponse "mécanique" : vous avez fait signer une dette au frère du "noyant" pour payer la corde que vous daignerez lancer !
Et le pire c'est que vous vous ferez comprendre - non, pas en martien ! - en français ou en anglais, quand vous expliquerez que, par ce geste (et son enrobage mécanique), vous avez contribué à créer de la croissance ou je ne sais quoi ! Irréfutable et magnifique !

Quand on a un marteau dans la tête, tous les problèmes ont une forme d'enclume !

Cosmocrates, ploutocrates, certes, mais "enclumocrate", attention ça nous pend au nez toujours et partout, et à tous !

Écrit par : jmd | 28/11/2008

@ KAW: je ris bien de ton commentaire. Je savais pas qu'il était possible de "connaitre" la vision de Dieu d'un autre peuple pouvait se faire avant d'avoir rencontré ledit peuple. Toutes les divinités créées à travers l'histoire, je dis bien créées, et pas réellement présentes si ce n'est dans l'inconscient collectif et dans les moeurs (rituels et sacrifices), ne sont que la représentation réthorique, picturale... du besoin des hommes de trouver une force et une puissance supérieure et invisible. Donc au final, Allah n'est-il pas la même chose que Dieu, Bouddha, Shiva ...?? Si je te dis que mon Dieu, c'est un nain unijambiste en salopette, je ne peux pas te traiter d'inculte (comme l'ont surement fait ces imbéciles de colons arrivés en Afrique qui critiquait le noir qui ne connaissait ni Dieu ni ses bienfaits imaginaires que l'homme blanc a voulu imposer partout dans le monde) car c'est MA représentation de la divinité, de la puissance au-delà du simple monde tangible. Donc dire à un peuple qu'il ne connait pas Dieu (alors qu'en plus, comme le dit Scipion) alors qu'il a ses PROPRES divinités. QUI SE PERMET d'imposer sa vision du monde à un peuple qu'il considère comme inférieur? Comment le blanc (ou tout autre espèce de colon) a pu croire que son arrivée sur une terre signait le début du règne de ces imbéciles sur le territoire découvert? L'ego je pense. Ce que nous avons en plus que les animaux, c'est l'ego, pas l'intelligence. Les outils que nous avons créés nous ont fait avancer, alors que l'Ego nous fait nous admirer, nous pousse à voler le pain des autres en les faisant travailler pour nous. L'Occident a piller les Amériques, a pillé l'Afrique, a détruit tout ce qui était à sa portée et qui ne l'intéressait pas, qui le gênait. Si tu nies cela, tu nies l'oeuvre de ce grand Hitler. Les négationnistes sont les plus grands ignares de l'histoire je pense. La FIERTE, l'EXCES d'orgueil leur fait voir le monde à LEUR FACON. La seule chose dont on se souviendra du blanc, c'est son manque d'Honneur et son mensonge, l'apparence qu'il se donne pour faire bonne impression auprès des gens qu'il cotoient. Et peut-être ses progrès techonologiques et qu'il ne soit pas encore parvenu à défaire tous les fils de la grande toile de la structure des êtres vivants...

Écrit par : Francois | 28/11/2010

Ziegler a raison

Écrit par : Raul | 16/12/2010

Les commentaires sont fermés.