alpilles13 ALPILLES13

28/12/2008

Sang-tifier le jour du Seigneur...

Commentaires

quel palestinien crucifié?
Jésus le juif?

Écrit par : arbez alain rené | 28/12/2008

Monsieur Oberson, êtes-vous révisionniste ?
Savez vous depuis quand a-t-on adopté le nom de Palestine ?
C'est bien après la révolte juive de Simon Bar Kokhba, en 135-136.
Alors, en 33, Jésus le juif était déjà "palestinien", avant même la naissance du mot lui-même ?

Les Romains, faisant face à une force juive fortement unifiée et motivée, furent complètement pris au dépourvu.
L'annihilation d'une légion romaine entière avec ses auxiliaires obligea Rome à expédier pas moins de 12 légions, ce qui représentait entre le tiers et la moitié de toute l'armée romaine, pour reconquérir la province rebelle.

Désavantagés par le nombre et subissant de lourdes pertes, les Romains décidèrent de pratiquer une tactique de terre brûlée, qui décima la population judéenne et entama petit à petit leur moral et leur détermination à poursuivre la guerre.

Simon Bar Kokhba se replia dans la forteresse de Betar, au sud-ouest de Jérusalem, mais les Romains finirent par la prendre, et massacrèrent tous ses défenseurs en 135.

Suite à la défaite de Bar Kokhba, Jérusalem fut rasée, interdite aux Juifs, et une nouvelle ville romaine, Ælia Capitolina, fut bâtie sur son site.

S'ils infligèrent à la Judée une amère défaite, la victoire des Romains n'eut cependant pas un goût de triomphe : Hadrien, lorsqu'il s'adressa au Sénat, ne commença pas par le traditionnel « Moi et mon armée nous portons bien », et refusa l'entrée triomphale à Rome, le seul cas rapporté dans l'histoire de Rome.

Devenu Empereur, Hadrien renomma la Provincia Iudaea Syria Palaestina, d'après les Philistins, afin d'humilier la population juive et d'effacer un pan de leur histoire en réattribuant à la Terre de Judée le nom de ses ennemis disparus à l'époque glorieuse du Roi David.

Ce nom persiste de nos jours puisque l'entité politique et nationale concurrente d'Israël se nomme Palestine.

En 1960, une partie de la correspondance de Bar Kokhba a été retrouvée dans la grotte de Nahel Hever près de la Mer Morte, ce qui a permis de faire la lumière sur sa révolte.

Ces lettres sont exposées au Musée d'Israël.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 28/12/2008

Révisionniste? Le mot est un peu faible en ce qui me concerne... je suis un négationniste pur et dur quant à l'existence de Dieu! Ca vous convient?

Écrit par : Fred Oberson | 30/12/2008

Ah, dans ce sens la, nous sommes d'accord. Entièrement.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/12/2008

Les commentaires sont fermés.