alpilles13 ALPILLES13

11/05/2012

Le scandale de l'exil fiscal en Suisse...

Combien sont-ils les riches français qui ont choisi de transférer leur domicile en Suisse pour ne payer qu’un impôt dérisoire sur leurs revenus et leurs fortunes ? Trois mille, cinq mille ? c’est top secret… comme les banques !

Ce scandale ne date pas de hier – crée en 1862 par le canton de Vaud -  et il s’est accru à la vitesse grand V depuis une quinzaine d’années alors que Chirac et Sarkozy étaient au pouvoir… Ils n’ont absolument rien entrepris envers leurs amis fortunés pour enrayer l’appauvrissement de la France.

Le scandale est triple, tant du coté de l’Etat français, de l’Etat helvétique et des Français voyous et fraudeurs. Pour la plupart, ces revenus et ces fortunes ont été gagnés dans leurs activités marchandes, industrielles, voire sportives et culturelles en France.

Le projet courageux de François Hollande de taxer à 75 % les revenus à partir d’un million arrive, hélas trop tard, puisque la plupart des rats ont déjà quitté le bateau ou s’empressent de le faire selon les articles du Journal Le Matin et des Inrockuptibles ci-dessous :

http://www.lematin.ch/suisse/exiles-francais-craquent-jur...

http://www.lesinrocks.com/2012/05/04/actualite/le-jura-su...

Le fonctionnement du forfait fiscal…

Il ne concerne qu’un nombre très restreint de personnes, car il est réservé à des contribuables aisés par les cantons suisses. Le contribuable payera un impôt en fonction de ses dépenses, en général de l’ordre du montant annuel de son loyer et de son standing laissé à la libre appréciation du taxateur !

Quand Schumacher gagnait 100 millions de dollars par an, sa contribution fiscale, comprenant l’impôt communal, cantonal et fédéral, était de l’ordre de deux millions de francs suisses, 2% !

A préciser que cet impôt spécifique ne s’applique pas aux seuls Français… mais compte tenu de la proximité de Paris, 3h00 de TGV, 1h00 d’avion, il n’est pas étonnant que le Lac Léman soit un havre de paix pour les fraudeurs. Ce statut ne les empêche nullement de conserver une résidence en France.

En revanche, ils ne doivent pas exercer une quelconque activité professionnelle en Suisse... Où Aznavour compose-t-il ses rengaines et où Frédéric Dard écrivait-il ses San Antonio ?

Fortune faite, la plupart de ces riches retraités n’ont nulle envie de rempiler et il y aura toujours la possibilité de créer des sociétés anonymes où des holdings à l’exemple de Philippe Hersant, l’héritier de l’ex-propriétaire du Figaro, qui s’active depuis Genève dans la presse.

Ce forfait fiscal est scandaleux pour la Suisse qui n’a pas besoin de ça pour boucler ses fins de mois, puisqu’il rapporte des peanuts, de l’ordre de 60 millions d’euros par an. Il est discriminatoire à l’égard des Helvètes qui eux paient plein pot à l’exemple du tennisman  Federer par rapport à Noa… qui lui aussi a bénéficié en son temps de ce privilège. A revenu égal, Federer paie 10 fois plus que Johnny Halliday, le copain de l’ex !

Gageons que François Hollande au pouvoir, il ne tardera pas à trouver les astuces juridiques pour faire rendre l’âme à ces mauvais Français. Peut-être, pourra-t-il compter sur le parti socialiste genevois qui a déposé une initiative pour supprimer ce scandale dans le Canton de Genève. La décision sera soumise au peuple à fin 2013, début 2014 !

Zurich, le pays des banquiers, a montré l’exemple en supprimant ces forfaits d’un autre âge en 2009. Avec pour conséquence que les rats ont filé dans d’autres cantons !

Commentaires

Bonjour Fred,
Dans toutes les catégories sociales, il y a celles et ceux qu’il ne faut pas hésiter à pointer du doigt, l’index bien tendu même, pour ne pas dire, le majeur relevé. Je veux prendre comme exemples facilement comparables, le comportement moral de certains artistes ou assimilés tels.
Charles Aznavour est établi en Suisse depuis de nombreuses années sous le prétexte que le fisc français est trop gourmand. C’est lui-même qui le dit, et cela à plusieurs reprises !
De la même époque que le précité, il y a eu deux autres artistes tout aussi célèbres qui n’ont, ni déserté la France, ni n’ont « courbé » le fisc français :
Georges Brassens, artiste français, payait ses impôts en France.
Léo Ferré, artiste monégasque, payait ses impôts en France, et pas à Monaco.
Ces deux-là sont-ils morts dans la pauvreté, dans la misère en restant en France et payant leurs impôts en France ?

Écrit par : Benoît Marquis | 12/05/2012

Le prince Charles Aznavourian ne dément pas à sa tradition. Il redéménage là ou le fisc est le plus doux :
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/installe-geneve-charles-aznavour-achete-maison-stsulpice/story/23184543
Pauvre type…

Écrit par : Benoît Marquis | 12/05/2012

C'est peut-être scandaleux, mais vous semblez oublier que, selon l'avis même des politiciens français, la France est le pays de l'UE dont les taxes sont les plus élevées. Et vous oubliez que ces taxes servent pour 50% à rembourser les intérêts de la dette. C'est ça qui est scandaleux. Une dette qui en grande partie sert à payer le train de vie de l'Etat et une pléthore de fonctionnaires (plus de 25% de la population active). C'est ça qui est scandaleux.
Et vous oubliez aussi que les exilés ne viennent pas tous en Suisse. Une grande partie émigre en Belgique où les lois fiscales sont encore plus intéressantes.
Alors cessez de grâce à taper sur la Suisse qui ne peut rien à la cacophonie fiscale de la France.

Écrit par : Lambert | 12/05/2012

Comme je le mentionne, il n'y a pas que des Français qui profitent de cette pratique scandaleuse qui n'honore pas notre pays.

Elle est en particulier discriminatoire vis à vis des Suisses qui ne bénéficient pas de ces largesses fiscales.

Trop d'impôt nuit à l'impôt, c'est vrai !

Mais au plan européen, la France est dans la moyenne, y compris avec la TVA que je trouve exorbitante puisqu'elle s'applique à toutes les couches sociales.

La dette crée la dette... et, depuis 1973 les 1800 milliards correspondent aux intérêts payés !

Vous fustigez le nombre élevé de fonctionnaires... et comment se fait-il que durant l'ère Sarkozy, le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite n'a pas changé la donne ?

Écrit par : Fred Oberson | 12/05/2012

Votre billet m'a inspiré des commentaires trop longs pour être mis ici en ligne, mais que vous pourrez trouver dans mon blog à l'adresse:
http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2012/05/17/le-forfait-fiscal-et-fred.html

Écrit par : Michèle Roullet | 17/05/2012

Réponse à Madame Michèle ROULET
Selon votre point de vue, l’indignation serait intellectuellement malhonnête alors que l’évasion fiscale ne l’est pas, bien au contraire, puisque qu’elle enrichit la Suisse au détriment de son voisin, la France !
L’exonération d’impôt sur la succession est spécifique à Genève, elle ne l’est sans doute pas dans la plupart des autres cantons suisses. On peut admettre… qu’elle n’est que justice rendue aux contribuables honnêtes qui toute leur vie ont payé plein pot des impôts sur leur revenu et leur fortune. Ces pauvres bénéficiaires du forfait fiscal sont donc victimes de discrimination ! Vous ne dites d’ailleurs pas à quelle sauce ils sont mangés…
Edmond Safra, qui habitait Genève depuis 1956 et avait créé de nombreux établissements bancaires de renom, tant à Genève que dans le monde, a cherché à négocier sans succès sa succession avec Madame Calmy-Rey, conseillère d’Etat à l’époque. Le montant proposé était de l’ordre de 2 milliards, hélas perdus pour les finances genevoises puisque à cause de ce refus, il a quitté Genève, très malade, pour habiter Monaco. A ma connaissance, il n’a jamais bénéficié d’un forfait fiscal puisque exerçant son métier de banquier dans la cité de Calvin.
Entre « parenthèse », vous avez une drôle de manière de favoriser le débat démocratique et l’interprétation de l’expression française « les rats quittent le navire » en la tronquant et en l’assimilant à l’incitation à la haine, condamnable même par la loi ?
Et de passer en vitesse sur vos divagations sur le mérite d’être riche… la gauche caviar…l’éloge de la Rhodésie des colons… la gestion calamiteuse de la France à cause des 35 heures… alors que les Français viennent de mettre à la porte le responsable mais pas coupable, l’ami des riches qui ont planqué leur fortune en Suisse !

Écrit par : Fred Oberson | 18/05/2012

Les commentaires sont fermés.