alpilles13 ALPILLES13

03/06/2012

3/52 - LA SEMAINE DU SAIN ESPRIT

 

Le fils spirituel des éléphants roses, Arnaud Montebourg, est venu illico à Gémenos pour tenter de sauver les « Fralib », des amateurs de thé de père en fils depuis la création de cette entreprise en 1882, à l’époque coloniale !

Faute « d’ensachage » depuis 600 jours, ces pauvres bougres noient leurs journées dans le Ricard qui autrefois possédait la société. L’ivresse du pastis remplace la passion du Darjeeling.

Les Bouches-du-Rhône, ce fief lepéniste, sont l’objet de toutes les attentions du gouvernement. Trois ministres en dix jours, dont le number one, venus à Marseille en TGV… Ils ont trouvé porte close au Moulin de Daudet de Fontvieille fermé pour la saison aux touristes de passage.

*****

J’ai oublié de vous dire que le grassouillet roi du Maroc a abandonné son hôte, reclus tel un fauve blessé dans sa cage dorée de Marrakech, pour venir serrer la pince au nouveau locataire de l’Elysée.

La descente de l’esprit mauvais s’abat sur le Vatican à la Pentecôte. Ce haut lieu de perdition papale fait voleter la chasuble des cardinaux, cette bande de vieillards aux mœurs douteuses, avides de pouvoir, d’argent et de sexe. Comme celui des Bettencourt, Judas le majordome a craché ses avanies sur la famille en diffusant des secrets d’alcôves.

Du pain bénit pour les gazettes et Nanni Moretti et son film Habemus Papam, sorti en 2011, dans lequel le talentueux Michel Piccoli interprète le rôle d’un pape ayant perdu la raison.

Voir la bande de lancement :

http://www.dailymotion.com/video/xnsh68_habemus-papam-tra...

 

Les Français souffrent-ils de la crise ? On peut en douter de prime abord.

Les weekends du joli mois de mai se sont enchainés sur trois à quatre jours, voire la semaine. Les terrasses et les restos de Provence font le plein de touristes venus réchauffer leur cœur et leurs membres engourdis par le froid et la neige des stations d’hiver. Le Grand prix de Monaco bat tous les records de fréquentations à 1590 euros la place en terrasse avec vue sur le port des milliardaires.

Et pendant ce temps-là, le petit peuple attend un coup de pouce sur le Smic. Comment faire pour ne pas pénaliser les petites entreprises et les rendre plus vulnérables encore ? Suggestion : diminuer d’autant les prélèvements sociaux sur les bas salaires et les augmenter sur les gros ! ça viendra, disent-ils en cœur et pour commencer voici un chouïa pour la rentrée scolaire.

*****

On dépoussière à coup d’arrêtés quelques lois judiciaires stupides et sarkoziennes – pléonasme - : peine plancher, tribunal correctionnel des mineurs. Une occasion pour la droite de clouer au pilori  cette chère Traubira avec, sans complexes, des relents de xénophobie. Tiens bon Christiane, l’homme blanc n’aura pas ta peau !

Venu au studio en toute simplicité, le Président parle à France 2 de sa première quinzaine. D’aucuns diront que ce comportement est quelque peu démago comme aller à Bruxelles  en TGV dans le wagon de monsieur tout le monde. Je le crois sincère, ne roulait-il pas en scooter lorsqu’il était secrétaire du PS ?

Ce premier face à face avec les Français après son élection est à la hauteur de ce que les citoyens attendent de cet homme qui sera peut-être providentiel pour sortir le pays du marasme dans lequel il se trouve. A suivre, jour après jour.

La rencontre choc avec le Raspoutine de Moscou, c’est pour vendredi soir, d’ici à ce qu’une rasade de vodka fasse fléchir notre François…

Les commentaires sont fermés.