alpilles13 ALPILLES13

09/07/2012

8/52 - Ras le bol de la politique !

Oublions tout, oublions six mois d’une campagne effrénée où tous les ténors se sont égosillés à dire tout et son contraire. A écouter les radios, à lire la presse, les commentateurs ont de la peine à changer de registre, à nous laisser l’esprit libre pour savourer nos vacances, à nous étourdir dans la grande bleue ou l’océan. Pourquoi continuer à nous bassiner les neurones avec les interviews stériles des battus du suffrage populaire qui commentent le moindre battement d’aile de la nouvelle majorité ? On n’en a rien à faire de ces gens-là pour les cinq ans à venir. On s’en fou de leurs problèmes de tendance et d’intendance. Qu’on nous foute la paix jusqu’aux municipales.

Tout commence maintenant. Eclatons-nous dans le sud, le théâtre à Avignon, les Chorégies d’Orange, l’opéra à Aix-en-Provence, le piano à la Roque d’Anthéron, les Rencontres d’Arles. Profitons-en jusqu’à plus soif de ces vacances, peut-être les dernières avant que les dettes et la crise balaient tout sur leur passage, vidons nos tirelires, claquons nos euros avant qu’ils ne valent plus un kopeck. Les nuages noirs de l’austérité et de la rigueur, c’est pour l’automne tout proche…

Les commentaires sont fermés.