alpilles13 ALPILLES13

09/08/2012

12/52 - Les seigneurs des anneaux

Après des victoires d’étape de nos vaillants cyclistes au Tour de France, c’est au tour de nos sportifs olympiens de récolter une pluie de médailles bienfaisantes. De quoi flatter notre égo et nous remonter le moral jusqu’à la fin du joli mois d’août en attendant les orages de septembre. Very « nice » les nageurs français alors que les mousquetaires n’ont pas fait mouche avec leurs fleurets.

En pleine crise économique et monétaire, il faut un sacré culot pour claquer la bagatelle de 12 milliards d’euros, le prix à payer de ces joutes démesurées. Cela me rappelle les multiples chantiers d’Athènes où rien n’était trop beau pour accueillir les Jeux de 2004 : métro, aéroport, autoroutes, stades et même le ravalement de l’Acropole ! La Grèce n’en finit toujours pas de rembourser le coût de ces infrastructures réalisées dans l’anarchie la plus totale…

Tonnerre de Zeus, il est loin de temps de la première olympiade en 1896 et de celles organisées à Olympie

depuis l’an 776 avant J.-C. De 241 athlètes de 14 nations en 1896, les JO 2012 passent à 10.500 participants représentant 200 délégations et 21.000 journalistes.

Pierre de Coubertin, le rénovateur des Jeux olympiques, disait :

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre. »

On ne peut être insensible aux performances surhumaines des compétiteurs, aux privations, aux milliers d’heures d’entrainement, à une sélection impitoyable pour parvenir au top. Mais que reste-il de l’esprit olympique, du sport pratiqué en amateur pour son bien-être ? Le sport professionnel est poussé à l’extrême, il est dénaturé par le matérialisme à tout crin, le nationalisme ambiant et l’usage de toutes sortes d’expédients.

Commentaires

De Coubertin serait déçu et plus encore de voir des clients de banque courir pour honorer celles-ci avec prime d'argent à la clé pour lesquelles ils courent déjà toute l'année .Devos en serait ravi avec son sketch pourquoi courent -ils donc tous et autant?
Sans doute comme pour les JO ,pour oublier leur propre peurs et incapacités à régler leurs problèmes .Le sport de nos jours sert à fatiguer surtout les porte monnaie,l'Angleterre comme la Pologne juste avant elle sombrera dans les chiffres rouges et d'autres devront venir à son aide.Finalement le sport sert à créer des dépendances financières obligeant alors le bon peuple a toujours courir plus vite jusqu'à l'usure et dans l'incapacité de réfléchir par lui-même,système néocapiteusocialisme oblige
Les gouvernants ont les leurs mais avec goinfreries à la clé,sommets ,forums et autres petites gâteries,alors organisons des JO mais sans agape pour qu'enfin le peuple puisse se mettre une tranche de rire entre les lèvres à défaut de médaille en chocolat qui elle au moins permettait l'espace de quelques secondes de faire croire que la faim s'était évanouie *durablement*encore un mot qui ne veut rien dire mais on va pas chipoter inutilement non plus/rire
Avec mes meilleures salutations ensoleillées !

Écrit par : lovsmeralda | 10/08/2012

Les commentaires sont fermés.