alpilles13 ALPILLES13

13/08/2012

13/52 - JO, Laurent Joffrin, donneur de leçons...

Dans son éditorial du Nouvel Obs, son directeur, Laurent Joffrin, fustige les deux sports préférés des Français, le football et le cyclisme, des jeux du cirque lamentables selon cet éminent journaliste. En revanche, il salue l’état de grâce et le formidable succès des Jeux Olympiques. Lyrique, lorsqu’il décrit la perfection des gestes, la grâce des corps de ces athlètes dont la volonté est tendue vers un seul but dérisoire et gratuit…

Il fait la part belle à Michael Phelps, le nageur le plus titré de l’histoire et le recordman Usain Bolt que tous les médias portent aux nues. Ces deux bons gars, paraît-il, ont le succès modeste, réserve et timidité pour l’un, absence d’arrogance, ni cabotinage pour l’autre… Bolt ne va tout de même pas insulter la terre entière puisque ses revenus annuels atteignent 20 millions de dollars !

Et Federer, et X et Z que font-ils à Londres ? C’est là que le bât blesse dans ces jeux où les amateurs sont confrontés à des pros, à des champions sélectionnés et fabriqués par les nations et le sport business.

Pourquoi se plaindre des JO, du sport-spectacle, du patriotisme poussé à l’extrême, alors que des milliards de téléspectateurs s’enthousiasment de ces exploits derrière leurs écrans plasma.

Cette grande kermesse télévisuelle a au moins le mérite de faire apprécier la pratique de sports méconnus du grand public, de découvrir des sans-grades, ou presque, dont le titre olympique est la consécration d’une passion, d’une volonté et d'une réussite qui valent toutes les fortunes du monde.

Et Joffrin d’en remettre une couche sur le football et ses joueurs grassement payés, ces gladiateurs du fric et de la dope, dit-il ! Certes, l’industrie du football professionnel, sous la coupe de l’UEFA et de la FIFA, a perdu son âme et sa crédibilité dans les magouilles financières. Question pognon, le CIO n’est pas en reste, d’après ce que l’on dit…

Mais oublie-t-il que des milliers de clubs de foot sont actifs dans la plupart des villes et villages de France et de Navarre ? De même, les courses cyclistes sont notées avec cynisme par l’auteur de cet édito, ce parti pris alambiqué. Les « porteurs d’eau » n’ont qu’à ravaler leur salive !

Voici l'édito :

http://tempsreel.nouvelobs.com/jeux-olympiques-de-londres...

Commentaires

Pour certaines entreprises, faire des spectateurs vaut mieux que de faire des pratiquants d'une activité physique.

Les jeunes générations, gavées de fast food et sédentaires, ont beaucoup plus de surpoids que les anciennes.

Il faut leur faire préférer le sport au spectacle télévisé du sport.

Joffrin a raison

Écrit par : belouezzane | 21/08/2012

Les commentaires sont fermés.