alpilles13 ALPILLES13

25/10/2012

22/52 - Comment des millions traversent la frontière sans passer la frontière ?

 

 

 

 

En marge du scandale qui éclabousse des banquiers genevois et des aigrefins parisiens, voici l’astuce des magiciens de la finance.

 

Les fraudeurs ne vont tout de même pas prendre le risque de passer la douane avec une valise bourrée de billets. Passe encore pour les petites sommes… en prenant soins d’éviter les chiens renifleurs sensibles aux relents de cannabis.

 

La pratique de « compensation » est en vigueur depuis de nombreuses années entre la France et la Suisse et vice-versa. Tous les milieux bancaires y ont recours, même les plus respectables… à condition d’être un client digne d’intérêt. La technique est cependant plus ou moins sophistiquée et nécessite la mise en place d’un réseau avec parfois un détour par des paradis fiscaux pour garantir la bonne exécution du « contrat ».

 

Comment ça marche ? Le client A désire transférer un million de France en Suisse. Le client B souhaite faire l’inverse. Un simple jeux d’écriture virtuelle ou plutôt en espèces est le tour de passe-passe est joué ! Les magiciens, de part et d’autre de la frontière, organisent le deal, moyennant de substantielles commissions. En général, ces opérations sont groupées pour divers clients. Dans ce particulier, le délit est d’ordre fiscal, d’abus de biens sociaux où de blanchiment. S’il se greffe par-dessus le trafic de drogue, alors là c’est la totale, le mélange des genres des frangins incriminés.

 

Les commentaires sont fermés.