alpilles13 ALPILLES13

22/11/2012

27/52 - Ecrire pour avoir l’air moins con ?

 

 

 

C'est fou ce qu'on peut faire avec 26 lettres !C'est fou ce qu'on peut faire avec 26 lettres !

 

 

 

Question fondamentale que peuvent se poser les centaines de billettistes qui scribouillent sur leurs blogs. Au moins, grâce aux sites numériques, leur prose sera lue par quelques fidèles et curieux lecteurs.

 

Ce n’est pas le cas des milliers d’auteurs anonymes qui adressent sans succès leurs manuscrits aux éditeurs. Une chance sur dix-mille de gagner le gros lot, de voir leur livre à la devanture des libraires et une chance sur cent-mille, voire un million, de connaître les honneurs d’un prix littéraire.

 

Autant jouer à la loterie le mardi, le vendredi, le samedi et éprouver au moment du tirage ces petits pincements au cœur, cette addiction à bon marché qui renfloue les caisses de Bercy.

 

Chaque samedi, je m’empresse d’ouvrir « Marianne » à la dernière page pour découvrir la chronique poivre et sel d’Alain Rémond. Quelle mouche a piqué ce journaliste d’ordinaire talentueux pour se vautrer cette semaine dans la connerie ? Sans doute, n’a-t-il rien à se mettre sous la dent dur. Les médias ont déjà tout dit, ils se sont surpassées dans des infos répétitives sur le one man show de François second, les générales maîtresses US, les combats fratricides à l’UMP et chez les Verts, puis la sanguinaire Tarantella corse qui s’exécute sur un air de valse. Pour un peu, on oublie la Syrie, le Mali et la Palestine !

 

Dans son article : « Conseil pour avoir l’air moins con » Alain Rémond, ancien rédacteur en chef de Télérama, fustige les pauvres écrivains célèbres qui ont l’outrecuidance et l’autosatisfaction de lire des extraits de leur dernier brulot pour « faire une image » à la télé. Les auteurs, les profs, les historiens, les sommités de tout poil se plient de meilleure grâce, paraît-il, au diktat de l’interviewer, certainement téléguidé en coulisse par l’attaché de presse de l’éditeur. Et de préciser qu’ils sont prêts à faire n’importe quoi pour que leur concierge et leur boucher voient leur binette à la télé. Comme si d’Ormesson et autres célébrités avaient besoin de ça ! Vous en avez vu des sans grades sur le petit écran ?

 

Quitte à passer pour un idiot, avoir l’air con comme la Vache qui rit, j’accepte de suite l’invitation à lire mes élucubrations, de préférence en boucle sur BFMtv. J’ajoute que l’écriture est un triple plaisir solitaire : après l’écriture, la lecture et la masturbation. Les cons ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

 

Et voici l'article incriminé pour ceux qui ne lisent pas Marianne, mais ils ont tort !

 

(Pour le grossir, copier et coller rm texte)

 

Commentaires

moi je mettrais plutôt : masturbation, lecture, écriture. Désolée, je ne pense pas que vous soyez idiot. Averti seulement

Écrit par : sacha | 24/11/2012

Les commentaires sont fermés.