alpilles13 ALPILLES13

06/03/2013

Le Drian : motus et bouche cousue

 

 

 

Ou l’art de prendre la parole pour ne rien dire mardi matin, en direct sur BFMTV et RMC.

Une interview du populaire Jean-Jacques Bourdin pour des prunes. Mais que ne ferait-on pas pour passer à l’antenne de Bourdin & Co !

Comme à son habitude, le journaliste vedette de la chaine a bien essayé d’extirper quelques précisions sur le sort des otages et l’éventuelle mort des chefs terroristes.

Pas étonnant qu’un ministre de la grande muette soit sur la défensive, mais pourquoi donc parader sur l’antenne et dire : « tout laisse penser qu’ils sont vivants… avoir des informations sur leur possible lieu de détention », affirmant à deux reprises qu’il n’en dirait pas plus ! Silence radio.

Sauf que sa principale source d’information vaut son pesant de cacahuètes : « Je pense que si les otages avaient été tués les ravisseurs l'auraient fait savoir. » A une question de Bourdin, la confusion du ministre est totale : « Vous les appelez ce matin ? », a demandé le journaliste. « Je le ferai au téléphone », a répondu Jean-Yves le Drian. « Vous les avez au téléphone ? » a poursuivi le journaliste. « Absolument pas, je ne vous dis rien », s'est repris le ministre, comme s'il en avait déjà trop dit.

En voici en un qui va se faire taper sur les doigts, mais consolons-nous, nous avons la meilleure armée du monde !

La vidéo :

http://www.bfmtv.com/politique/drian-si-otages-avaient-et...

Les commentaires sont fermés.