alpilles13 ALPILLES13

20/04/2013

Révoltons-nous contre les leaders politiques

 

 
 
couv net-1-bis-40.jpgD’une élection à l’autre, on retrouve toujours les mêmes bobines sur les écrans de la télévision, à la radio et dans les médias en général. On prend les mêmes et on recommence le même cirque politique. A l’inverse des clowns, de l’Auguste ou de Monsieur Loyal, ils n’ont jamais fait rire. Ce sont pourtant des clones qui se reproduisent au sein de la même famille en se démarquant par quelques nuances de vocabulaire savamment orchestrées par leurs conseillers en communication. Le dictionnaire des synonymes et la syntaxe ont encore de beaux jours devant eux, leur permettant de dire la même chose en des termes différents. L’électeur y perd son latin et ne sait plus à quel pachyderme se vouer.

Parfois un jeune loup montre ses crocs. Mais finalement, lors des élections, on a que deux paniers percés pour jeter son dévolu sur ces gros légumes ! Sans oublier la besace vert pomme et celle des brunes châtaignes. Au deuxième tour de passe-passe, cela finira en macédoine pour le meilleur ou plutôt pour le pire. Preuve que le clonage est imparfait, ça pèche du côté physique. T’as vu comme il a maigri, il est malade, et celle-là, ses poches sous les yeux, elle picole. Et ces lunettes rouges pas très jolies me rappellent celles en bleu d’un certain premier ministre myope comme une taupe, ayant loupé la marche du pouvoir suprême. N’oublions pas la vamp qui reprend du service et le playboy sur le retour qui drague à tout va les boniches.

On dit que la fonction présidentielle grandit son homme… alors que la petitesse de certains discours traine souvent au niveau des talonnettes. Restent les candidats de l’extrême centre qui tournent en rond comme les Derviches. Question fondamentale… les leaders politiques sont-ils vraiment le reflet du peuple… ou l’inverse ?

(Cet article a paru dans le livre : Révoltons-Nous… Bon Sang !)

Pour l’obtenir par téléchargement :

http://librairie.i-kiosque.fr/revoltons-nous-bon-sang.htm...

ou sur :

www.fredoberson.com

Commentaires

@Fred Oberson, certes ce que vous écrivez raisonne de bons sens lequel voudrait faire penser qu'on a affaire à des ânes plutot qu'à des hommes sensés diriger et non bafouer.
Cependant je n'abonde pas à cent pour cent dans ce raisonnment,ils ont toujours été ainsi .Peut-être moins filous ,les moyens fnanciers n'étant pas les mêmes et les conflits mondiaux les privant d'élaborer sur le long terme ce qui aujourd'hui n'est plus la cas.Mais en Suisse on est encore privilégiés bien que,rire
Les médias ne s'acharnaient pas à les détruire comme c'est trop souvent le cas et les OGN n'existaient pas.Celles-ci sont à mettre au pilori bien avant les politiciens eux mêmes sans doute harcelés par les médias ou aimant se préter à leur jeu comme un certains Hollande n'ayant de président que l'apparence et encore
A trop se préter su jeu de Facebook et Twitter sans doute ont-ils perdu beaucoup de leur vraie personnalité se prétant aux flatteries nombreuses de leurs millions d'amis,de quoi perdre l'entière gouvernance de leur propre égo en premier,car obligés de satisfaire à cet électorat qui sait les flatter dans le sens du poil .Conduisant même certains élus pourtant pas si jeunes à oser dire,le passé on en veut plus,il faut faire table rase,les vieux coutent trop cher.On croyait le cauchemard terminé,il n'en est rien surtout de la part de retraité et dirigeant une commune
Avant 2015 personne n'y verra clair aussi ne désespérons pas!
Surtout qu'on a un Pape bien décidé à remuer les mondes silencieux,n'étant pas papale ni palpable je me dis c'est peut-être enfin le moment d'être satisfait.Et quand on est de nature joviale,un rien vous stimule et aide aussi à comprendre le sens exacte de la phrase ,on quitte tous la terre en riant!
Bien à vous Monsieur et très belle journée

Écrit par : lovsmeralda | 21/04/2013

Les commentaires sont fermés.