alpilles13 ALPILLES13

09/05/2013

Lettre à mon cher François,

Cher ami,

Je vous écris de Genève, au bord de ce lac qui m’invite à la rêverie. Aujourd’hui, je me promène en solitaire le long des berges où le vert de la prairie se marie avec le bleu de l’eau transparente. Les perchettes et les truites sont à la fête, elles me font révérence en se tortillant dans les remous comme les danseuses d’un ballet aquatique.

Après les intempéries d’avril, le soleil de mai réchauffe mon corps engourdis par les frimas de ce trop long hiver. De gracieuses femmes, parées de mille atours, s’adonnent à une farandole autour des rosiers du parc, comme pour inciter les premières roses à éclore.

Hier, dimanche, j’ai quitté la ville ancienne, j’ai traversé un pont de bois sur le

Rhône pour atteindre, dans l’herbe folle, la maison des Délices, à la rencontre de Voltaire, mon meilleur ennemi. A l’ombre d’un acacia, il avait son nez mutin planté dans l’écriture : « La Lutte contre l’injustice », me dit-il d’un air grognon.

"Ça tombe bien", lui dis-je, en lui tendant mon dernier ouvrage : « Le Contrat social ou Principes du droit politique ».

De retour dans la cité de Calvin, une idée, comme mille autres, surgit dans mon esprit vagabond : vous envoyer aussitôt, cher François, ce manuscrit par la diligence qui part à la nuit pour rejoindre Paris dans la semaine.

Je vous sais très préoccupé par la situation de votre France et de notre monde. Vous êtes l’objet de quolibets et de sarcasmes de la part de vos détracteurs, parfois avec raison. Sans doute, avez-vous de la peine à vous faire comprendre. Bon gré, mal gré, vos idéaux s’étiolent au fil du temps.

Dans cet ouvrage, j’ai réuni quelques réflexions et conseils qui, je l’espère sincèrement, vous seront peut-être utiles pour les mois à venir.

Croyez, mon cher François, en mon amitié parfois critique.

« Votre Jean-Jacques Rousseau »

Genève, 6 mai 1762 - Texte de Fred par procuration de Jean-Jacques -

Commentaires

@Fred Oberson ,1762! diable quel beau texte mais le principal intéressé nommé roi de Hollande en a t'il seulement lu une ligne? Remarquez à force de twitter et facebooker sans doute parle -t'il un langage connu de lui seul et n'ayant rien de comparable à la si belle langue de Molières
Toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 11/05/2013

Les commentaires sont fermés.