alpilles13 ALPILLES13

08/08/2013

Les congés payés…

 

 

Combien de français se souviennent-ils de l’origine de ce que l’on appelle aujourd’hui les « vacances » ? La désignation originale, c’est les « congés payés » apparus en France le 20 juin 1936 à l’époque du Front populaire, une coalition de gauche qui gouverna la France de 1936 à 1938.

Durant cette courte période, il introduisit plusieurs réformes sociales dont la réduction du temps de travail à quarante heures par semaine et les conventions collectives dans le droit du travail,

De deux semaines au départ à cinq dès 1982, les congés payés ont fortement contribué à ce que l'on appelle le « tourisme de masse » fractionné durant les vacances scolaires.

Seuls les salariés bénéficient de cet avantage, les travailleurs non salariés et les professions indépendantes, n'ont donc logiquement pas de ressources quand ils ne travaillent pas ! Les ministres, paraît-il, emportent leurs dossiers dans leurs résidences secondaires - de gauche - et demeurent en alerte de la République au cas où… Il n’y a donc pas de « vacance » du pouvoir !

Selon les statistiques, souvent menteuses, plus de la moitié des Français n’ont pas les moyens de partir en vacances, se taper mille bornes de goudron et de bouchons ou monter dans un train fantôme pour voir la mer et les méduses. C’est à ce moment-là que l’on se souvient de la famille, d’un vieil oncle à héritage blotti dans l’arrière pays.

Changer d’air, de climat, d’ambiance, ne plus croiser le voisin à la mine patibulaire et sa femme qui jacasse comme une pie. Surtout ne pas oublier d’emporter le Smartphone, ce lien indéfectible avec le monde et les collègues restés au turbin.

Le premier avantage social des congés, ne serait-ce pas de rompre durant quelques semaines avec cet horaire cadencé et immuable : métro, boulot, dodo ? Faute de mieux, prendre le temps de vivre, de découvrir son quartier, sa ville, ses alentours.

Commentaires

Très bon article et le smartphone devenu compagnon même nocturne possède-t'il aussi cette qualité du Natel celle d'exciter la libido endormie par les chaleurs? peut-être après tout.
C'est incroyable de voir les humains aussi dépendants et satellisés comme aujourd'hui n'ayant pas encore compris tout le mal voire peut être cancérigène qui les prendra alors en otage dès la cinquantaine .Mais on fait pas boire un âne qui n'a pas soif dit l'adage
Quand on sait l'origine du tout premier ordinateur et pourquoi il fut inventé,cela devrait ouvrir les yeux à de nombreux inconscients .Les USA n'ont jamais été en faveur de l'Europe ,trop contents d'avoir ensemencé d'idioties l'incapable Hitler pour comprendre leur jeux ,ils l'ont laissé faire le sale boulot à leur place.
Quand on le sait cela laisse peu de place à smartphone ou autre bidule vrais esclavagistes du cérébral des temps modernes mais qui semblent l'être de moins en moins

Écrit par : lovsmeralda | 08/08/2013

Les commentaires sont fermés.