alpilles13 ALPILLES13

29/05/2014

Entre voisins...

 

 …Un chemin de terre serpente parmi les oliviers et sépare le mas de mon voisin, le confiturier, situé de l’autre côté ; nous nous saluons d’un signe, échangeons nos propos à haute voix sur notre labeur quotidien, parfois nous franchissons ce Rubicon à pieds secs pour déguster un vin de pays. A pieds secs… car lorsque l’orage survient, faute de caniveau, il se transforme en ruisseau…

Par un jour de mai, un marcheur nous salue, tend sa gourde et nous raconte qu’il s’en va à Saint Jacques de Compostelle, à mille lieues d’ici.

Il nous montre sur les poteaux électriques les signes distinctifs qui indiquent le chemin à suivre, le nôtre, le « camino » qui part de l’Italie, traverse la Provence pour rejoindre la frontière espagnole.

L’idée nous vient de baptiser notre chemin et de soumettre à la mairie un panneau indicatif :

« Chemin de Compostelle »

Ni une ni deux, le maire souscrit à notre projet et fait aussitôt planter le panneau par ses services.

Le temps s’est écoulé jusqu’à ce qu’il soit cadastré et figure sur le plan de la  commune.

C’est chose faite aujourd’hui, prétexte à son inauguration lors de la traditionnelle fête de Saint Eloi, un collègue de Saint Jacques !

 

Rendez-vous le 7 juin 2014 dès 16h30

Au mas Bernadette

Pour l’inauguration du Chemin de Compostelle

 

 

 

A la Fête de la Saint Eloi, la « Carreto Ramado » partira du domaine du bayle André Camous, notre voisin. A cette occasion le chemin de Compostelle sera inauguré officiellement le 7 juin 2014 à 16h30 par

Jack Sautel, Maire de Maussane-les-Alpilles.

Chaque année en juin, on décore une charrette, la "carreto ramado", pour honorer Saint Eloi, protecteur des bêtes de labour et de trait.

Une quarantaine de chevaux de trait, richement équipés d’harnais cuivrés et de colliers dits « sarrasins », décorés de fleurs et de rubans, tirent cette charrette ornée de branchages, de céréales et de légumes.

La troupe défile dans les rues du village, le samedi à 18h30 et le dimanche à 11h00 où elle effectue plusieurs passages à des allures différentes sous les acclamations de la foule.

Retour le samedi à 19h30 au chemin de Compostelle pour le verre de l’amitié avec les charretiers et les amis.

Politique fiction ...

 

 

 

Hollande n’a plus rien à perdre, (il l’a dit) il est inamovible pour trois ans encore et comme il ne parviendra pas à stopper le chômage, il ne sera pas candidat en 2017, (il l’a dit aussi).

 

Les Français ne l’aiment plus, (moi non plus) qu’à cela ne tienne, il va donc leur rendre la monnaie de leur pièce en introduisant derechef la proportionnelle intégrale aux législatives.

 

Pas de temps à perdre, sur conseil de bleu Marine, il dissout l’Assemblée nationale d’ici l’automne, permettant ainsi au FN d’obtenir 25 à 30% des sièges aux législatives qui suivront, de l’ordre 150 députés au bas mot !

 

Et vogue la galère avec le tripartisme ! Le peuple veut du changement, (il l’a promis) voici l’occasion de tenter l’aventure, de semer la cagade, d’assister à des rapprochements contre-nature, de changer de gouvernement comme de chemise, de raser gratis.

 

Dans sa tour d’ivoire de l’Elysée, le monarque se gaussera de ce peuple ingrat et versatile. Il prendra le temps de faire le tour du monde en scooter.