alpilles13 ALPILLES13

01/01/2015

Une nouvelle année sans espoir ?

 

Aujourd’hui, demain et les jours qui suivent, il est d’usage de se congratuler, de s’embrasser et de se souhaiter « bonne année !»

Gare à celui ou à celle qui ne le fait pas et de passer ainsi pour un cuistre, un être mal élevé, s’il ne soumet pas à cette cérémonie des vœux annuels.

Quelle hypocrisie crasse de donner espoir aux sans emplois, aux pauvres, aux mal logés, aux malades, aux vieux dont les jours sont décomptés par le chronomètre de la fin de vie.

Malgré ou à cause de la modernité, le monde est en crise, le climat se détériore, les conflits perdurent au prix de millions de réfugiés, de crève la faim, de torturés et de morts

A minuit, une minorité de la population fera la fête alors que des milliards d’humains s’enfonceront encore plus dans un avenir incertain et cruel.

En cette fin d’année, je vous adresse une compilation de mes billets publiés depuis le 15 mai 2012, date de l’arrivée au pouvoir d’un président qui nous a fait vivre de faux espoirs !

http://en.calameo.com/read/00012051157a6ef575110

Le lien avec le blog de la Tribune de Genève :

http://fredob.blog.tdg.ch/

Commentaires

Monsieur Oberson ,l'espoir réside en peu de chose dirait Anne Frank pour qui un coin de ciel bleu représentait le bonheur
Quand à cultiver la morosité autant écouter Rays Ventura et ses Collégiens qui tous ont vécu des années infernales mais qui savaient redonner le sourire à ceux qui les écoutaient ou dansaient sur leurs mélodies
je vous ai fais parvenir un courriel
Très bonne soirée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 02/01/2015

Les commentaires sont fermés.