alpilles13 ALPILLES13

25/02/2015

Charlie, même pas mort !

Charlie, même pas mort !

 

 

 

Charlie Hebdo du 25 février
Charlie Hebdo du 25 février

 

Un massacre pour des prunes. Charlie survit. Une semaine après la tuerie du 7 janvier, le Journal irresponsable tire à 8 millions d’exemplaires. Il s’arrache, les curieux s’emparent des douilles de kalachnikov. Un raz de marrée humaine défile dans Paris, une bande d’hypocrites et de salopards en tête. Seuls les amis fidèles pleurent à chaudes larmes leurs chers disparus. Menacés, ils ont bravé la peur, donné leur vie pour brandir le drapeau – un journal - d’une des seules libertés qui nous restent. Qu’à cela ne tienne, impossible de clouer le bec de plume aux caricaturistes et aux rédacteurs qui assurent la relève, la mort aux trousses.

Sept semaines après - maudit sept - le journal reparaît à nouveau. Tout n’est pas pardonné, les ragots vont bon train. Tout est à l’avenant. Ils ont pris une masse de pognon. Qu’ils arrêtent. Qu’ils se planquent. Ils ont poussé le bouchon trop loin. Ca coûte une fortune, leur protection rapprochée. Les bien-pensants de toute obédience parlent de blasphème, une notion qui a été abolie par la Déclaration des droits de l’homme de 1789. De là à justifier l’acte des terroristes, certains le laissent entendre à mots couverts, d'autres, jusqu'à l'écrire ! Va-t-on plier l’échine, se soumettre aux menaces des fous de Dieu ou bien prendre sur la gueule les péteux qu’on leur vend ?

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.