alpilles13 ALPILLES13

12/06/2015

Que faire avec 20.000 euros ?

 

 

 

20 centimes d'euros20 centimes d'euros

 

Commençons avec un sous-multiple de 20.000, le 2 centimes d’euros, Il faut un million de ces piécettes cuivrées, 3060 kilos, pour atteindre le chiffre fatidique. Celle frappée en France est la plus représentative de la République car l’image de Marianne figure sur sa face. Condamnée à disparaître lorsque l’on arrondira le ticket de caisse à la dizaine inférieure ou supérieure.

La plus intéressante est celle de 20 centimes avec sur sa face la porte de « Brandenburg », frappée à Berlin, ou « La Semeuse » made in France. Comptez 574 kilos de supplément de bagage.

A noter que la monnaie ferraille et papier est en sérieuse concurrence avec la carte de paiement qui ne pèse que 4 grammes, quelque soit le montant utilisé.

Alors, ces 20.000 euros, à quoi ça sert ?

Sur la base de 1,50 €, on peut pomper environ 13.000 litres d’essence ou, en saison, dévaliser le super marché de 13.000 kilos de tomates du pays, voire 20 tonnes en provenance d’Espagne ou du Maroc. Dans le même ordre d’idée alimentaire, l’éleveur de Bretagne fournira 15  tonnes de cochonnailles aux grandes surfaces.

Sur le plan culturel, ça vaut le coup, une vie d’abonnement à votre quotidien préféré, un siècle et demi de TV publique ou un millier de bouquins en attente du Goncourt.

Venons-en aux choses sérieuses, sans faire des comptes d’apothicaires, disons à minima : 1 ans et demi de Smic, un peu plus de 3 ans de RSA et 13 ans d’allocations familiales.

 A Marseille, au stade Vélodrome, c’est moins cher qu’à Berlin, comptez 50 euros en moyenne par match de l’OM, raison de plus de les voir perdre ou gagner 400 fois, si mes calculs sont justes !

Les commentaires sont fermés.