alpilles13 ALPILLES13

09/12/2015

Les régionales au bistrot !

Lors du premier tour des élections régionales, je suis allé « prendre la température » à Mouries, le village d’à côté, qui, aux départementales, a voté à 48% pour le Front National et à 39% dans les Bouches-du-Rhône !
 
Sur le coup de midi, à l’heure de l’apéro, les bars ne désemplissent pas, d’autant qu’a lieu la Fête de l’huile d’olive nouvelle. Je croise des visages connus, des copains, des amis sachant qu’un sur deux n’ira pas voter dans le local tout proche où je ne rencontre que madame le maire et les scrutateurs. L’accueil est glacial car ils savent que le scribouillard suisse n’est pas électeur, et qu’il concocte parfois des billets critiques sur les réseaux sociaux.

Au comptoir, inutile de parler politique, seul le pastis est de rigueur. Parfois l’un ou l’autre lâche une allusion malveillante à l’encontre des immigrés, des Magrébins, ceux-là même qui travaillent leurs vergers. Peine perdue de contredire ces bornés qui appartiennent d’ailleurs à toutes les classes sociales. Immobile, neutre, stoïque, sauf une question de trop à mon voisin : « as-tu été voté » ?

Je récapitule… dix mecs au bar, cinq votants dont deux à trois pour la Marion ! Lesquels ? J’ai bien ma petite idée depuis le temps que je les fréquente. Et je vous parie une bouteille d’huile d’olive nouvelle que le score de 45% à 50% en faveur du FN au premier tour ne changerait guère si tous les électeurs de la commune accomplissaient leur « devoir » électoral ! Les sondages sur 1000 personnes le prouvent.

Comble de la petite histoire, je me suis retrouvé en terrasse, à manger des huitres, entouré d’un couple militaire de carrière, d’une femme général et deux amis que je sens très à droite !

Les commentaires sont fermés.