alpilles13 ALPILLES13

07/07/2016

Arles : les comptes d’Hoffmann !

A ne pas confondre avec la folie des contes d’Hoffmann, L’Envolée Lyrique de Jacques Offenbach, à voir au château de l’Emperi à Salon-de-Provence.

Lundi 4 juillet, Arles a fêté son « Independence Day » avec les Suisses, logique pour un pays qui se distingue du reste de l’Europe par son indépendance, sauf pour les arts !

Maja Hoffmann, richissime helvète, accueillait Audrey Azoulay, ministre française de la Culture et son équivalent suisse, le conseiller fédéral Alain Berset.

La Fondation LUMA, financée à hauteur de 150 millions d’euros par cette généreuse Maja, inaugurait l’Âtelier de la Mécanique.

images-jpg-arles-luma
 
Drôle d’appellation, après celui des Forges, pour un site destiné à des expositions, bel exemple de reconversion de locaux industriels en friche !

Discrète, peu bavarde, Maja Hoffmann collectionneuse mécène de 56 ans, cohéritière des laboratoires pharmaceutiques suisses Roche, est en train de transformer la commune la plus étendue de France, Arles, en une machine de promotion mondiale de l’art contemporain.

Un imposant bâtiment de verre et d’acier d’une hauteur de 56 mètres dessiné par Frank Gehry, l’architecte star du Guggenheim de Bilbao, verra le jour en 2018, sur les terrains des anciens ateliers SNCF, rachetés en partie par Maja pour y loger, en plus de son futur centre culturel, les Rencontres internationales de la photographie.

Une partie des Ateliers a donc été inaugurée par l’exposition de l’artiste suisse Yann Gross ; à tout seigneur, tout honneur ! La partie festive s’est déroulée au « Nonante-Neuf », espace détente aménagé par la Confédération helvétique !

Arles rejoue :

« La visite de la vieille dame » de l’auteur suisse allemand Friedrich Dürrenmatt !

Le programme de Luma cet été :

http://www.arles-info.fr/2016/07/06/le-decollage-de-la-fu...