alpilles13 ALPILLES13

28/10/2016

41ème, Des Évêques gaulois et islamophobes

17 oct. 2016

Un coup de pousse à la droite catho !

Les Évêques se targuent de politique !

Non, mais je rêve, de quoi se mêlent-ils ces complices des pédophiles, quand ils ne le sont pas eux-mêmes ? Veulent-ils rivaliser avec les imams, réintroduire l’inquisition où ils cassaient les mécréants, des musulmans en l’occurrence ? Le voile, d’ailleurs, ils en ont

La Burka épiscopale La Burka épiscopale
 
bien affublé les bonnes sœurs qu’ils coursaient dans les couvents, de vraies maisons de tolérance envers l’amour d’un dieu et de ses disciples. Et de donner des leçons de morale politique dans une lettre de 94 pages, un réquisitoire dénonçant des gouvernants pervertis – forcément de gauche actuellement. Plus qu’un coup de pousse sans honte à la droite catho et réactionnaire de Sarko à Lepen.

Ces évêques sont des criminels pour proscrire tous moyens de contraception, favorisant la prolifération du sida à grande échelle, en particulier dans les pays du tiers-monde qui n’ont pas les moyens de l’éradiquer. Qu’attend-on pour les traduire au Tribunal de l’humanité ? Et d'ajouter dans l'acte d'accusation la discrimination envers les homosexuels.

A lire l'article  du 1er novembre 2016 :

https://www.mediapart.fr/journal/france/011116/dans-les-c...

 

Poutine mon amour

« Je t’aime, moi non plus » pour paraphraser la chanson de Gainsbourg ou, plus fort en chocolat fondant : le torchon brule avec le gaz fourni par le suppôt de Moscou ! Poutine mon amour, c’est ainsi que la droite exprime ses sentiments à l’égard du boucher de Alep, un point de détail de l’histoire à leurs yeux, les tueries de l’armada russe. Il faut en finir coûte que coûte en vies d’innocents avec l’Etat islamique avant que nous soyons au pouvoir l’an prochain. Car c’est là que le bas blesse avec Hollande, il s’est pris une épine dans le pied et ne savait plus sur quel pied danser avec le ruskov. Fairplay, Vladimir, le chirurgien, la lui a retiréeen prononçant un niet à sa venue à Paris, le prenant de vitesse, et le ridiculisant aux yeux de la diplomatie mondiale. N’accablons pas Hollande, c’est un bon gars humaniste d’avoir tenté un coup de force avec les Espagnols pour empêcher les tueries d’Alep. Bien seuls tous les deux, où sont les autres Européens ? à croire que ces calculateurs démoniaques estiment qu’un Syrien tué, c’est un réfugié de moins ! 

 

Le Pouvoir rend fou

Depuis quelques semaines, le foldingue de la République bat la campagne, ou plutôt les salles de spectacle de l’hexagone pour faire son numéro de cirque. Sa folie n’a fait qu’empirer depuis qu’il a été foutu dehors de la présidence. On ne garde pas un fada pareil aux manettes qui, dans un moment de paranoïa, pourrait confondre le Karcher et le bouton nucléaire.

Son prédécesseur, d’ailleurs, est lui aussi atteint d’une dégénérescence physique et psychique, mais les Français lui vouent reconnaissance pour tout ce qu’il n’a pas fait durant son double mandat. Cornaqué par son épouse, il sauve son honneur en se cloîtrant dans son château, cueillant des pommes et ne s’exprimant plus avec sa gouaille d’un marchand des quatre saisons.

Celui en exercice a pris les devants, il n’a pas attendu la fin de son quinquennat pour péter les plombs, en exprimant sa hargne des institutions et des Français ! Comme les deux autres, il est atteint du syndrome de l’Elysée, un mal endémique qui consiste à faire tout et n’importe quoi pour soigner son égo, faire la une des médias et laisser le pays en rade. Quid de son emploi du temps entre s’envoyer en l’air autour monde, niquer des jeunettes et épancher ses états d’âme au cours d’une soixante d’entretiens avec des journalistes curieux. Et tant pis pour la littérature et les gâche-papier qui totalisent plus de 2000 pages en trois bouquins.

Mon ami le forain a actualisé son jeu de massacre depuis la publication de la photo des 7 piteux candidats à la primaire qui vont débattre et se battre jeudi soir à TF1 ! Moyennant deux euros, le joueur aura droit à voter pour l’un d’entre-eux en novembre....

 

Condamnés à nous rassembler ou disparaître !

Telle  est la maxime du premier secrétaire - et peut-être le dernier - du parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, qui a animé les « Universités de l’engagement », dimanche, à Marseille. Ce parti moribond n’a pas intérêt à disparaître, car que deviendrait la centaine de permanents grassement payés de la rue de Solferino, si ce n’est devenir chômeurs. D’ailleurs, on peut se demander à quoi sert cette armada de théoriciens, faisant double emploi avec ceux des sections régionales ? Sans doute suppléer aux carences d’un secrétaire ayant trouvé sa licence universitaire dans un paquet surprise !

 Ceux de la Provence sont au chômage technique, inoccupés, absents des sphères de décision depuis l’échec des socialistes au Conseil général et leur disparition de la région PACA. Les frondeurs et les députés, vont-ils bouder cette rencontre comme ils l’ont fait en septembre lors de la venue de Vals ? Le très critique député-maire PS de Forcalquier, Christophe Castaner, qui vient de parcourir à pied sa circonscription durant 12 jours, sera-t-il à Marseille ?

La météo de dimanche : nuageux, puis éclaircies, 22 degrés, de quoi favoriser les étreintes à coup de rosé de Provence… pour les roses, c’est râpé, elles n’ont plus de pétales, il ne reste que les épines ! Selon La Provence de ce lundi, la plupart des ténors locaux, Vauzelle en tête, ont boudé cette soi-disant fiesta au Docks des Suds qui n’a « désuni » que 150 participants !

Commentaires

Quel article montrant toute la haine de l'auteur envers l'église catholique. Article rempli de violence et d'intolérance. Marrant pour un progressiste prônant la tolérance d'être aussi intolérant. L'obscurantisme religieux est une réalité tout comme l'obscurantisme athée. L'auteur de cet article est clairement un obscurantiste anticlérical. Il n'y a pas l'ombre d'un argument juste une violente attaque ad hominem rempli de caricatures les plus absurdes. Accuser les directement d'être des nazis ce sera plus simple. Donc, vous voulez interdire la liberté d'expression aux membres du clergé. Vous ne parlez pas de ce qu'ils disent dans le fond. Je suis agnostique mais ce genre de textes me donne de la sympathie pour l'église catholique. Un membre du clergé qui utilise sa liberté d'expression est si on vous crois, un futur inquisiteur. Vous avez pas l'impression d'exagérer ?

Écrit par : jacques | 29/10/2016

A Jacques.
Tout dépend du sens que l’on donne aux mots ! Les religions sont des croyances obscurantistes, c'est-à-dire détachées de la réalité. Vous ne pouvez pas nier qu’on a tué et que l’on continue de tuer au nom d’un soi-disant dieu de pure invention théocratique et cléricale. Je respecte l’homme, raison pour laquelle je dénonce etje combat le bourrage de crâne des chefs des religions monothéistes envers lui. Je suis mieux dans ma peau d’athée que dans celle d’un agnostique qui ne sait pas sur quel pied danser ! Pas facile d’échapper à cette mainmise…

Écrit par : Fred Oberson | 29/10/2016

Les commentaires sont fermés.