alpilles13 ALPILLES13

12/01/2012

Un message du Club de la Presse, Marseille


Gilles Jacquier, lauréat du Prix 2010 de la parole libre

organisé par le Club de la presse


L’engin de mort qui a frappé Gilles Jacquier à Homs en Syrie a touché au cœur le Club de la presse Marseille-Provence Alpes du sud. Ce grand reporter de France 2, professionnel unanimement reconnu, Prix Albert Londres avait un lien particulier avec Marseille.

En effet un jury présidé par notre présidente Isabelle Staes, correspondante de la chaîne lui avait attribué notre prix de la parole libre organisé en partenariat avec le conseil général des Bouches-du-Rhône en 2010.

Son documentaire tourné pour Envoyé spécial sur les femmes de Palestine avait apporté une touche d’un grand humanisme sur cet éternel conflit du Moyen Orient. Il n’avait pas pu venir recevoir son prix car il était en mission en Irak. C’est donc de Bagdad qu’il s’était adressé au public dans un dialogue chaleureux et plein d’optimisme avec Charles Enderlin transmis en direct sur grand écran. Un message qui, comme dans son travail, mettait les femmes et les hommes sur le devant de la scène.

Sa compagne Caroline Poiron avait, elle, reçu le prix photo pour un reportage sur une école en Afghanistan. Un couple de journalistes qui honore la profession et qui, en grands professionnels ne prenaient pas de risques insensés dans tous les points chauds qu’ils avaient couverts depuis dix ans.

A Caroline qui était à ses côtés au moment du drame, à ses proches et à toutes les personnes touchées par cet acte inqualifiable, le Club de la presse adresse ses condoléances et sa sincère solidarité.

Séquence émotion :

http://www.youtube.com/watch?v=X_tIzepsEbg

Gilles Jacquier en direct de Bagdad lors de la remise du prix de
La Parole libre au printemps 2010 :